Poster électronique

Ma.09 - Syndrome catastrophique des antiphospholipides : recherchez un cancer métastasé !
D Hakem (1); D Zemmour (1); S Benkhrouf (1); M Benbetka (1); S Haddam (1); S Hariti (1); A Berrah (1); - (1) Alger - Algerie;
22ème Congrès
Poster
3,7
3 votes.
Vu 49 fois.
Résumé
Introduction

Le syndrome des antiphosholipides (SAPL) constitue un état d'hyper-coagulabilité acquis souvent révélé par des évènements thrombotiques artériels et veineux récurrent à l'origine de complications obstétricales (avortements récurrent) et cardiovasculaires (valvulopathie, embolie pulmonaire… ). Essentiellement rattaché à une maladie lupique le SAPL peut révéler ou compliquer de façon dramatique un processus néoplasique (volontiers à un stade de métastases) .
Objectifs : Revoir à travers 2 observations un SAPL catastrophique révélé par des AVC et des TVP récurrent et conduisant au diagnostic de néoplasie pulmonaire.

Observation

BL, 35 ans est explorée pour un AVC ischémique avec survenue concomitante de thromboses veineuses profondes 'TVP' extensives et multifocales (surale et poplitée gauche ; jugulaire gauche étendue aux veines sous-clavière, axillaire, cubitale et radiale) compliquées d'une embolie pulmonaire 'EP'. L'écho-doppler cardiaque est normal et des anticorps circulants 'ACC' de type anti-thrombinase à 97 UI sont dépistés de même qu'une CIVD. Une image de l'apex pulmonaire gauche hétérogène est visualisée au thorax et son caractère néoplasique suspectée à la TDM thoracique est confirmée après des biopsies scannoguidées (adénocarcinome bronchique différencié).
DA, 37 ans, est explorée pour des AVC ischémiques multiples (tronc cérébral, régions pariétales et occipitales bilatérales) et des TVP (iliofémoro-politée bilatérale) compliquées d'EP. L'écho doppler vasculaire des TSA est normal et l'écho doppler cardiaque par voie trans-oesophagienne visualise un thrombus atrial gauche. L'endoscopie bronchique réalisée tardivement devant une toux traînante permet d'identifier un carcinome bronchique épithéloide à petites cellules . Des ACC de type lupique et une CIVD permettant le diagnostic d'un syndrome des antiphosholipides (SAPL).

Discussion

Ces 2 observations illustrent les errances diagnostiques induites par des thromboses multi viscérales chez des femmes jeunes ne présentant pas de facteurs de risques pour une néoplasie pulmonaire et faisant rechercher en priorité une maladie systémique . Souvent assimilés à des complications métastatiques les AVC révélateurs chez nos 2 patientes doivent être individualisés plus volontiers comme syndrome paranéoplasique - à l'instar de toute TVP survenant dans un contexte carcinologique - répondant plus à un état de thrombophilie qu'à un envahissement loco-régional (plus rare et facilement identifiable) ou à distance par des emboles de cellules tumorales.

Conclusion

Un SAPL catastrophique est défini par des thromboses multi viscérales et une CIVD. Son association à une néoplasie (poumon, ovaire, prostate, rein..) est rapportée par de nombreux auteurs. Les accidents thrombotiques multifocaux (cœur, cerveau, abdomen, membres inférieurs, région cervico brachiale… ) induits par cet état d'hypercoagulabilité sont de mécanismes complexes intégrant des anticoagulants circulant et une CIVD. Les gestes invasifs (biopsies) seraient des situations favorisantes à leurs expressions cliniques.

remonter
59
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM