Poster électronique

Ma.135 - Y a-t-il une association entre l’antigène d’histocompatibilité HLA B27 et les spondylarthropathies (SpA) vues à Libreville (Gabon) ?
L Missounga (1); Iba Ba (1); R Bignoumba Ibouili (1); MI Nziengui Madjinou (1); JB Moussavou Kombila (1); - (1) Libreville - Gabon;
22ème Congrès
Poster
4
2 votes.
Vu 94 fois.
Résumé
Rationnel

L'association antigène HLA B27 et spondylarthropathies est unanimement reconnue dans les populations caucasiennes dans des proportions variables selon l'entité : de 20% (rhumatisme psoriasique) à 90% (SA) [1] . Nous avons recherché ce lien dans les SpA au Gabon.

Patients et Méthodes

Nous avons mené une étude prospective préliminaire chez les patients souffrant de SpA durant nos neuf premiers mois (décembre 08-juillet 09) de pratique rhumathologique à Libreville. Le diagnostic de SpA était retenu sur les critères d'Amor et de l'ESSG (European Seronegative Spondylarthropathy Group). Le bilan paraclinique devait comporter ; le typage HLA B27, les sérologies d'arthrites réactionnelles et de VIH chez tous les patients, une coproculture en cas de diarrhée rapportée, des prélevements vaginaux et urétraux (hommes). Chaque patient avait une radiographie des sacro-iliaques.

Résultats

14 cas de SpA ont été colligés sur un total de 591 affections rhumatismales, soit une prévalence de 2.3%. Il s'agissait de 9 hommes (64,3%) et 5 femmes (35,7%) d'âge moyen de 47,8 ans (25-64 ans). Dans 11 cas (78,7%) il s'agissait d'une arthrite réactionnelle dont 2 (18,2%) syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, Il y avait 1 cas chacun (7,1%) de rhumatisme psoriasique, de rhumatisme associé à la maladie de crohn, de SAPHO (synovite Acné Pustulose Hyperostose Ostéite). Le typage HLA B27 était négatif chez les 14 patients. Les germes impliqués dans les arthrites reactionnelles étaient chlamydia trachomatis 7 (63,6%), shigella flexneri 2 (18,9%), salmonella enteridis et ureaplasma urealyticum 1 cas chacun (9%) : soit une origine uro-génitale 8 cas (61,5%), digestive 3 (23,1%), pas de germe retrouvé 2 (15,4%). L'association SpA-VIH SIDA concernait 2 patients (14,3%).

Discussion

Ces résultats sont conformes à certains travaux de la littérature rapportant une très faible prévalence de l'antigène HLA B27 dans les SpA chez les noirs américains de même que ceux d'afrique centrale [1]. Il y aurait des disparités aux sein des populations noires dans la mesure où d'autres études notamment en afrique de l'ouest rapportent une prévalence plus élevée d'une part pour la seule spondylarthrite ankylosante, d'autre part pour la fréquence de l'antigène HLA B27 dans cette entité [2].

Conclusion

Il n'y a pas de lien retrouvé entre les spondylarthropathies actuellement suivies à Libreville et l'antigène HLA B27. L'arthrite réactionnelle est la SpA prédominante et la spondylarthrite ankylosante paraît rare, en attendant les résultats sur un plus grand nombre de cas dans cette étude que nous poursuivons.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM