Poster électronique

Lu.129 - Lombalgie aiguë avec survenue d’une hernie intraspongieuse: à propos de 2 cas
J Cesini (1); D Ollivier (1); F Morin (2); L Fournier (1); C Marcelli (1); - (1) Caen - France; (2) Saint Pierre De Coutances - France;
22ème Congrès
Poster
4
2 votes.
Vu 229 fois.
Résumé
Introduction

Les hernies intradiscales encore appelées nodules de Schmorl correspondent à l'invagination de matériel discal dans l'os trabéculaire. Elles surviennent le plus souvent chez l'adolescent. Elles sont le plus souvent asymptomatiques et de découverte fortuite.

Patients et Méthodes

Nous rapportons ici deux cas d'adultes présentant un épisode de lumbago résistant au traitement antalgique usuel faisant découvrir un nodule de Schmorl (1).

Observation

Le premier cas est celui d'un homme de 34 ans, sans antécédent notable, suivi pour des lombalgies chroniques dans les suites d'un lumbago. Les explorations radiologiques initiales (radiographies standards en mars 2003, IRM lombaires de mars 2004 et mai 2006) montrent des séquelles dystrophiques de croissance en L1, L2 et L3 associées à des discopathies d'allure dégénératives prédominant en L4-L5. En 2008, devant une aggravation récente de ses douleurs après des efforts modérés, de nouvelles explorations radiologiques mettent en évidence une image en cocarde sous le plateau supérieur de L5 avec une zone inflammatoire à l'IRM associée à une ostéocondensation périphérique au scanner lombaire, compatible avec une hernie intraspongieuse en cours de formation.
Le second cas est celui d'un homme de 66 ans ayant une paralysie ancienne du nerf sciatique poplité externe d'origine traumatique. Il consulte pour une douleur lombo-crurale droite résistante aux traitements antalgiques et initialement rapportée à une hypersollicitation rachidienne secondaire au déficit du membre inférieur gauche. Le scanner lombaire et l'IRM retrouvent une image d'invagination du disque au niveau du plateau inférieur de L3 avec un liseré d'ostéosclérose adjacent associé à un œdème réactionnel intravertébral compatible avec une hernie intraspongieuse.

Discussion

Ces deux exemples de hernies intraspongieuses symptomatiques de l'adulte montrent que celles-ci peuvent d'une part se développer brutalement lors d'un traumatisme comme dans notre premier cas, mais également entrainer une radiculalgie lorsqu'elles sont prémarginales postérieures comme dans notre deuxième cas. Il est nécessaire à ce stade d'éliminer une fragilité anormale de l'os sous-jacent (ostéoporose, métastase, myélome, ostéopathie raréfiante, spondylodiscite) ; dans nos cas, les explorations biologiques et radiologiques n'ont pas retrouvés ces facteurs favorisants en dehors d'une ostéopénie dans le 1er cas. Un des deux patients restant symptomatique après plusieurs mois d'évolution, on discute actuellement la réalisation d'une cimentoplastie car cette technique a montré, dans certaines études (2), une efficacité antalgique chez certains patients porteurs de nodules de Schmorl symptomatiques.

Conclusion

Ainsi, devant l'aggravation d'une lombalgie ou la survenue d'une radiculalgie, il est nécessaire de renouveler les examens d'imagerie à la recherche d'une éventuelle hernie intraspongieuse en formation, celle-ci pouvant devenir symptomatique.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM