Poster électronique

Lu.130 - Mensurations du canal lombaire de l’adulte jeune d’ethnie bantou
RR Bileckot (1); K Mavoungou Biatsi (1); N Lamini (1); - (1) Brazzaville - Congo;
22ème Congrès
Poster
4
1 votes.
Vu 43 fois.
Résumé
Objectif

Déterminer les valeurs normales des diamètres du canal lombaire chez l'adulte jeune congolais d'ethnie bantou.

Matériels et Méthodes

Les diamètres transversaux et sagittaux du canal et des corps vertébraux, ont été mesurés à l'aide d'un double décimètre sur des radiographies standards de face et de profil faites à un échantillon de 89 sujets brazzavillois d'ethnie bantou, sans anomalie du rachis ni des membres inférieurs. Il s'agissait de 61 hommes et 28 femmes, âgés de 18 à 30 ans. La surface et les angles antéro-latéraux de la section du canal, ont été estimés après établissement d'un indice de symétrie du canal par rapport au plan sagittal. La signification des résultats était vérifiée par le test de Student.

Résultats

Le diamètre transversal du canal augmentait régulièrement de L1 à L5. Il était significativement plus grand chez les hommes. Ses valeurs minimales étaient à 20 et 21 mm respectivement chez les hommes et chez les femmes. Les maxima étaient respectivement à 40 mm et à 35 mm. Le diamètre sagittal du canal était plus grand en L1 et en L5 dans les deux sexes. Sa moyenne était plus grande chez les femmes. La différence n'était pas significative entre les deux sexes. Ses valeurs minimales étaient de 15 mm dans les deux sexes en L3. Ses maxima à 24 mm et 23 mm respectivement chez les hommes et chez les femmes en L5. Les diamètres transversal et sagittal du corps vertébral augmentaient progressivement de L1 à L5 et étaient significativement plus grands chez les hommes. La relation entre les diamètres transversal et sagittal du canal était polynomiale de degré 4. L'indice de symétrie par rapport au plan sagittal était déterminé en considérant la forme triangulaire du canal. Sa valeur était 1 dans les deux sexes. La surface du canal augmentait progressivement de L1 à L5. Elle était significativement plus grande chez les hommes jusqu'en L3. Sa moyenne en L1 chez les hommes et chez les femmes était respectivement de 250,35mm² et de 235,47 mm² ; en L5, respectivement de 295,32mm² et de 290,34mm². Les valeurs des angles antéro-latéraux décroissaient progressivement de L1 à L5.

Conclusion

Les mensurations déterminées rejoignent les données observées chez les caucasiens. Les différences du diamètre transversal du canal ne dépendent pas de l'ethnie. Les femmes paraissent plus exposées aux sténoses centrales et les hommes aux sténoses latérales, ce qui expliquerait les différences de durée d'évolution et de tolérance des symptômes observées entre les deux sexes.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM