Poster électronique

Me.08 - Pathologie rhumatismale infectieuse et postinfectieuse en région subsaharienne. Étude comparative de la morbidité hospitalière de 1989 à 1994 et de 2001 à 2005
RR Bileckot (1); Y Nkodia (1); - (1) Brazzaville - Congo;
22ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 53 fois.
Résumé
Objectif

Déterminer les aspects épidémiologiques des affections rhumatologiques infectieuses et post infectieuses observées en hospitalisation dans le service de Rhumatologie du CHU de Brazzaville d'une part et de l'autre, d'en analyser l'évolution en comparant les périodes1989-1994 et 2001-2005.

Patients et Méthodes

Etude rétrospective descriptive et comparative des données du même service recueillies selon la même méthodologie portant sur la période (1) allant de 1989 à 1994 et la période (2) allant de 2001 à 2005. La période (1) concernait 1339 patients, 692 femmes et 677 hommes âgés de 8 à 86 ans et d'âge moyen 39,318 ans. La période (2) concernait 964 patients, 463 femmes et 326 hommes âgés de 11 à 92 ans et d'âge moyen 47,216,6 ans. Les variables étudiées étaient la fréquence relative des affections rhumatismales infectieuses et post infectieuses. La comparaison des pourcentages était effectuée par le test de l'écart réduit au seuil de probabilité de 5%.

Résultats

Le tableau I indique la fréquence absolue et la fréquence relative des maladies infectieuses et post infectieuses observées durant les deux périodes.
Tableau I. Pathologie infectieuse et post infectieuse

Période

1989 - 1994

2001- 2005

 

n

p

n

p

Spondylodiscite à germes banals

71

5,18

38

3,94

NS

Spondylodiscite tuberculeuse

62

4,52

169

17,53

S

Arthrite à germes banals

191

13,9

48

4,97

S

Arthrite tuberculeuse

22

1,60

8

0,82

NS

Arthrite liée au VIH

101

7,37

47

4,87

S

Arthrite réactionnelle

26

1,89

19

1,97

NS

Arthrite post streptococcique

14

1,02

1

0,10

S

Ostéomyélite

38

1,89

19

1,97

NS

Pyomyosite

22

1,60

11

1,14

NS

Total

517

37,47

343

35,58

NS

Conclusion

La pathologie infectieuse et post infectieuse intéresse un peu plus d'un tiers des patients. Elle est dominée par le mal de Pott et les arthrites liées au vih/sida. L'explosion du nombre de cas de mal de Pott confirme les données du programme national de lutte contre la tuberculose qui en fait une urgence endémo-épidémique. La réduction du nombre de cas d'arthrites liées au vih/sida rejoint les données du programme national de lutte contre le vih/sida qui indique une séroprévalence nationale de 4,2% en 2003 contre 7% en 1991. La rhumatologie équatoriale est avant tout infectieuse et doit en conséquence intégrer les programmes de lutte contre les maladies infectieuses.

remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM