Poster électronique

Me.38 - Arthrotabes au service de rhumatologie du CHU Mohammed VI : à propos de 9 cas
I Rekkab (1); A Boujemaoui (1); S Janati (1); M Aitouazar (1); G Harifi (1); I Ouilki (1); A Belkhou (1); I El Bouchti (1); S El Hassani (1); - (1) Marrakech - Maroc;
22ème Congrès
Poster
4,7
3 votes.
Vu 63 fois.
Résumé
Introduction

L'arthropathie tabétique est une affection neurogène destructrice secondaire à l'infection par tréponème.Elle est devenue exceptionnelle grâce au traitement précoce de la syphilis.

Patients et Méthodes

Il s'agit d'une étude rétrospective de neuf cas, colligés sur une période de cinq ans.Tous nos patients ont consulté pour déformation et instabilité articulaire. Ont été relevé sur les dossiers les données de l'examen clinique ostéoarticulaire et neurologique, ainsi que du bilan radiologique et biologique sanguin et céphalorachidien.

Résultats

Les 9 patients (5 hommes et 4 femmes) sont âgés en moyenne de 53 ans. Un antécédent de chancre syphilitique est trouvé dans deux cas. L'examen neurologique note un syndrome radiculocordonal postérieur chez trois patients, un Argyll Robertson positif chez deux patients.L'atteinte articulaire touche les genoux dans six cas, les hanches dans deux cas, et les chevilles dans un cas.L'atteinte articulaire touche deux articulations dans trois cas. Le TPHA et VDRL sont positives dans le sang chez tous les patients et dans le liquide céphalorachidien chez huit patients.Le bilan radiologique montre une destruction ostéoarticulaire dans tous les cas. Le traitement est médical par pénicilline et orthopédique par orthèse.

Discussion

L'arthrotabes est une complication rare et redoutable de la neurosyphilis survenant le plus souvent 20 à 30 ans après l'infection syphilitique initiale dans 5% à 10% des cas .L'atteinte prédomine aux membres inférieurs (60 à 75%) touchant en premier lieu le genou.Le traitement de l'arthropathie tabétique est essentiellement médical basé sur la pénicilline G.

Conclusion

L'arthrotabes est exceptionnel dans les pays industrialisés mais qui se voit toujours dans certains pays comme le Maroc. Le traitement demeure préventif basé sur le traitement de la primo-infection syphilitique.

remonter
60
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM