Poster électronique

Lu.29 - Atlas d’images d’IRM sacro-iliaques : à partir de patients présentant des signes cliniques évocateurs de spondylarthrite infraradiologique (cohorte ECHOSPA). Partie I : les lésions inflammatoires
D Loeuille (1); O Judet (2); A Desvignes-Engelbert (8); M Gernet (2); A Saraux (3); C Marcelli (4); S Guis (5); P Gaudin (6); M Breban (2); I Chary Valckenaere (1); MA d'Agostino (2); - (1) Vandoeuvre Les Nancy - France; (2) Boulogne Billancourt - France; (3) Brest - France; (4) Caen - France; (5) Marseille - France; (6) echirolles - France;
22ème Congrès
Poster
4
2 votes.
Vu 678 fois.
Résumé
Introduction

Récemment, dans une population avérée de spondylarthrite, un groupe d'experts (ASAS/OMERACT) a défini la sacro-iliite IRM par la présence d'un œdème osseux sous-chondral et/ou péri-articulaire à l'exclusion des autres lésions inflammatoires, rejetées du fait de leur plus faible fréquence et de leur lecture plus difficile. L'objectif de ce travail est d'illustrer l'ensemble des lésions inflammatoires élémentaires sacro-iliaques en IRM, susceptibles d'aider au diagnostic de sacro-iliite, et de définir leur seuil de positivité.

Patients et Méthodes

Cet atlas a été constitué à partir de 228 IRM sacro-iliaques de sujets suspects de spondylarthrite débutante sans sacro-iliite radiologique, issus de la cohorte ECHOSPA ( (1) rachialgie inflammatoire (2) arthralgies ou arthrites (3) enthésopathies, (4) antécédents familiaux (5) uvéite HLA-B27+). Les IRM ont été analysées indépendamment par deux lecteurs expérimentés et les lésions inflammatoires observées dans les régions articulaires (synoviales et fibreuses), et extra-articulaires, ont été répertoriées. Une deuxième lecture consensuelle a permis de définir un seuil de significativité pour chaque lésion, en fonction de sa localisation, son intensité, sa forme et son étendue.

Résultats

Les lésions retenues, avec leur seuil de significativité sont : (1) l'œdème osseux : sous-chondral, sous-ligamentaire (en « patch » et linéaire), sous-capsulaire, et extra-articulaire, (2) la synovite, et (3) les enthésites ligamentaires et capsulaires (capsulite).

Conclusion

Cet atlas définit pour la première fois, l'ensemble des lésions élémentaires inflammatoires des sacro-iliaques en IRM, et leur seuil de significativité. Cette approche devrait faciliter la lecture standardisée des examens IRM, pré requis indispensable pour une démarche à visée diagnostique.

remonter
55
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM