Poster électronique

Me.09 - La maladie de Paget osseuse. Traitement par l’acide zolédronique : à propos de 7 cas
B El Azifi (1); N Etaouil (1); O Mkinsi (1); - (1) Casablanca - Maroc;
22ème Congrès
Poster
4,7
3 votes.
Vu 100 fois.
Résumé
Introduction

La maladie de Paget osseuse est une ostéopathie focalisée, touchant une ou plusieurs pièces osseuses. Elle se caractérise par un remaniement anarchique et excessif du tissu osseux. Il en résulte une désorganisation de la texture du tissu osseux, une hypertrophie et des déformations des os touches. La maladie atteint environ 2% des sujets de plus de 50 ans.
L'objectif des traitements de la maladie de Paget est double : à court terme, ils visent à supprimer les symptômes (traitements antalgiques) et à long terme, l'objectif principal est de prévenir les complications liées à la progression de la maladie (bisphosphonates).
Objectif :
Déterminer l'évolution de la maladie de Paget sous acide Zolédronique.
Décrire les caractéristiques épidémio-cliniques, radiologiques et biologiques.

Matériels et Méthodes

Etude rétrospective sur 7 cas de maladie de Paget osseuse hospitalisés au service de rhumatologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca sur une durée de 15 ans (1994-2009). Les paramètres suivants ont été recueillis : l'âge, le sexe, les signes cliniques, les pathologies associées, les signes radiologiques (localisations des lésions, aspects des lésions), les paramètres biologiques. Tous les malades ont été traités par une perfusion annuelle d'acide Zolédronique et nous disposons d'un recul d'au moins un an pour apprécier leur évolution sous traitement.

Résultats

L'âge moyen chez nos malades est de 60,4 ans (56-80 ans), avec une nette prédominance féminine (5F/2H). La maladie de Paget a été asymptomatique dans 40% des cas. La pathologie la plus fréquemment associée est la chondrocalcinose articulaire. Dans la majorité des cas, la maladie de Paget a été localisée au niveau du bassin. Les phosphatases alcalines (PAL) et l'hydroxyprolinurie ont été augmentées chez tous les cas.
Les 7 malades ont tous été traités par l'acide Zolédronique (5 mg en perfusion annuelle). L'évolution clinique a été jugée sur la clinique (diminution ou disparition de la douleur) et sur la biologie (diminution et normalisation des PAL).
100% des malades traités par acide Zolédronique ont eu une bonne évolution. Aucun effet secondaire n'a été noté.

Discussion

L'acide Zolédronique est le plus récent et le plus puissant des bisphosphonates ayant l'autorisation de mise sur le marché dans la maladie de Paget. Dans une étude comparative au Risédronate, l'acide Zolédronique est supérieur pour la rapidité de diminution et de normalisation des PAL.

Conclusion

Nos cas témoignent de la bonne efficacité et de la bonne tolérance de l'acide Zolédronique dans la maladie de Paget osseuse.

remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM