Poster électronique

Me.46 - Arthropathies des hémodialysés : à propos de 13 cas
S Hassen- Zrour (1); A Drira (1); H Hachfi (1); M Jeguirim (1); M Younes (1); I Bejia (1); M Touzi (1); N Bergaoui (1); - (1) Monastir - Tunisie;
22ème Congrès
Poster
1
2 votes.
Vu 375 fois.
Résumé
Introduction

La fréquence de l'atteinte de l'appareil locomoteur chez l'insuffisant rénal hémodialysé varie entre 47 et 72%, au fur et à mesure que la durée de leur dialyse s'allonge. Leur physiopathologie est complexe et multifactorielle.
Notre objectif est d'analyser les caractéristiques clinico-biologiques et radiologiques des arthropathies des hémodialysés et d'apprécier les résultats du traitement proposé.

Patients et Méthodes

Il s'agit d'une étude rétrospective de 13 observations d'arthropathies chez des patients hémodialysés répertoriés au service de Rhumatologie de l'EPS Fatouma Bourguiba Monastir pendant une période de 12 ans (1997-2009).

Résultats

L'âge moyen est de 53 ans [19-68]. Le sex-ratio est à 1. On trouve un antécédent de corticothérapie au long cours dans 2 cas traité pour asthme sévère, du genou et lors d'une sacro iléite. La durée moyenne de l'hémodialyse est de 11,5 ans [3 mois-28 ans]. L'atteinte articulaire était aigue dans 7 cas évoluant en moyenne depuis 4 jours [1jour-1 semaine]. Elle est mono articulaires touchant l'épaule dans 3 cas et le genou dans 2 cas, oligoarticulaire dans 6 cas, poly articulaire dans 1 seul cas. Une sacroiléite a été notée dans 1 cas et une spondilodyscite lombaire dans 2 cas chacune. A la biologie : la vitesse de sédimentation était augmentée à 110 mm H1 [32-180] chez 10 patients. Un hyperparathyroïdisme secondaire a été noté chez 4 patients avec une moyenne de PTH à 170 [57, 3-410] UI/ml.
A la Radiographie standard : des signes évidents en faveur d'une arthrite ont été objectivés dans 3 cas. L'échographie a objectivé un épanchement articulaire dans 3 cas. La TDM lombaire et sacro-iliaque faite chacune dans 1 cas révèle une arthropathie destructrice multifocale rachidienne et sacrée dans 1 cas et était compatible avec une sacro iléite unilatérale dans le deuxième cas. L'IRM était demandée 2 fois. Une ponction biopsie articulaire a été pratiquée dans 5 cas objectivant des dépôts amyloïdes dans 3 cas.
Le diagnostic étiologique était une arthropathie amyloïde dans 7 cas (58%). Une arthropathie infectieuse dans 4 cas et microcristalline dans 1 cas. Le diagnostic était une hydarthrose dans 1 cas. Le traitement antalgique était associé à la colchicine dans 5 cas. Une seule infiltration aux corticoïdes a été pratiquée au poignet pour un syndrome de canal carpien. Le traitement chirurgical s'est avéré nécessaire pour 1 cas : arthrotomie pour une arthrite septique de l'épaule non améliorée après 5 jours d'antibiothérapie.

Conclusion

Les arthropathies des hémodialysés peuvent revêtir plusieurs aspects cliniques. Elles surviennent en moyenne après 10 ans d'hémodialyse.

remonter
60
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM