Poster électronique

Ma.150 - Évaluation de la fatigue au cours de la spondylarthrite ankylosante
Y Ibn Yacoub (1); B Amine (1); A Laatiris (1); N Hajjaj-Hassouni (2); - (1) Sale - Maroc; (2) Rabat - Maroc;
22ème Congrès
Poster
4,4
7 votes.
Vu 112 fois.
Résumé
Introduction

La fatigue a été progressivement individualisée parmi les différents symptômes de la spondylarthrite ankylosante (SPA) et reconnue comme un signe important devant être évalué et traité. Le but de notre étude est d'évaluer la fatigue dans la SPA, sa relation avec les paramètres d'activité et de sévérité de la maladie et son impact sur la qualité de vie.

Patients et Méthodes

Une étude transversale a inclus, entre Décembre 2008 et juillet 2009, 100 patients atteints de SPA selon les critères modifiés de New York, âgés entre 18 et 72 ans. Pour l'évaluation de la fatigue nous avons utilisé la première question du BASDAI et le Multidimensional Assessment of Fatigue (MAF). Pour tous les patients nous avons précisé la durée d'évolution de la maladie et des symptômes. Les indices d'activité et de sévérité ont été précisés : Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index (BASDAI), Bath Ankylosing Spondylitis Disease Functional Index (BASFI) et le Bath Ankylosis Spondylitis Global index. Comme indice métrologique nous avons utilisé le Bath Ankylosing Spondylitis Metrology Index (BASMI). Le Mander enthesis index (MEI) était utilisé pour évaluer l'atteinte enthésique. Le Bath Ankylosing Spondylitis Radiologic Index (BASRI) était utilisé pour l'évaluation radiologique. Le SF-36 était utilisé pour mesurer la qualité de vie. Les corrélations ont été évaluées par le coefficient de corrélation de Pearson (r) complétée par des modèles de régression linéaire multiple. Une corrélation est significative pour un p<0.05.

Résultats

Nos patients avaient une maladie modérément active avec BASDAI de 46.5±15.6 et un retentissement fonctionnel important BASFI de 53.4±18.6. Le score de MAF était de 32.0±20 et le BASDAI fatigue à 39.8±16.26. Il n'y avait pas de différence des scores de MAF entre les deux sexes. Le score total de MAF était corrélé à un important retentissement fonctionnel de la maladie (BASFI : p<0.001) et (BASRI : p<0.001), au degré de retentissement de la maladie sur l'état général (BASGI : p<0.001), à une raideur matinale prolongée (p<0.001), à un indice enthésique élevé (p<0.001) et à une limitation de la mobilité spinale (p<0.001). BASDAI fatigue était corrélé avec une altération fonctionnelle importante (p<0.001) et avec BASGI (p<0.001). Des scores de MAF élevés étaient corrélés avec la détérioration de 5 domaines de qualité de vie : fonction physique, santé psychique, activité sociale, douleur et santé perçue (p<0.001). La régression linéaire multiple avait montré une forte relation entre des scores de MAF élevés et un indice enthésique élevé (MEI : R2 = 0.172-p = 0.003) et un important retentissement de la maladie sur l'état général (BASGI : R2 = 0.134-p = 0.014). Le domaine du SF-36 le plus altéré par la fatigue étant l'activité physique (R2 = -0.115-p<0.001).

Conclusion

Notre étude montre que la fatigue est le plus reliée à l'altération fonctionnelle et métrologique dans la SPA ainsi qu'à l'atteinte enthésique. La fatigue retentit sur la qualité de vie des patients essentiellement sur le domaine de l'activité physique.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM