Poster électronique

Ma.155 - L’atteinte enthésique au cours de la spondylarthrite ankylosante
A Laatiris (1); B Amine (1); Y Ibn Yacoub (1); N Hajjaj-Hassouni (2); - (1) Sale - Maroc; (2) Rabat - Maroc;
22ème Congrès
Poster
4,2
6 votes.
Vu 96 fois.
Résumé
Introduction

Le but de cette étude était d'évaluer l'atteinte enthésique au cours de la spondylarthrite ankylosante (SPA), et de déterminer sa relation avec l'activité et la sévérité de la maladie et son retentissement sur la qualité de vie.

Patients et Méthodes

Nous avons mené une étude transversale durant la période entre Décembre 2008 et Juillet 2009, incluant 100 patients atteints de SPA selon les critères de New York modifiés. Nous avons précisé pour chaque patient les données sociodémographiques et la durée d'évolution de la maladie. L'atteinte enthèsique était évaluée par le MEI (Mander enthesitis index) et le MASES (Maastricht Ankylosing Spondylitis Enthesitis Score). Nous avons évalué l'activité de la maladie par le Bath Ankylosing Spondylitis disease activity index (BASDAI), le retentissement fonctionnel par le Bath Ankylosing Spondylitis Functional Index (BASFI), la mobilité rachidienne par le Bath Ankylosing Spondylitis Metrology Index (BASMI), l'impact sur l'état général est évalué par le Bath Ankylosing Spondylitis Global health index (BAS-G), l'atteinte radiologique en utilisant le Bath Ankylosing Spondylitis Radiology Index (BASRI) et la qualité de vie par le SF-36. Les corrélations entre les indices enthésiques et ces différents paramètres ont été évaluées par le coefficient de corrélation de Pearson (r). Une corrélation était considérée statistiquement significative si le p<0.05.

Résultats

L'atteinte enthésique était présente chez 76 patients (47 hommes et 29 femmes), dont l'âge moyen était de 38 ans [18- 72]. La durée moyenne d'évolution de la maladie était de 9,45 ans [1- 30]. Le MEI et le MASES étaient corrélés positivement au BASDAI respectivement (p1 : 0,001, p2 : 0,025), et au BASFI (p1 : 0,01, p2 : 0,009), et ils étaient corrélés à la dégradation de la qualité de vie concernant deux paramètres du SF-36 (la vitalité (p1 : 0,042, p2 : 0,004) et la douleur physique (p1 : 0,002, p2 : 0,04) ). Pour le MEI, il est corrélé également au BAS-G et au reste des paramètres du SF-36 sauf l'axe concernant la santé physique (Physical functioning, Role physical) et la santé générale. Il n'y avait pas de corrélation significative entre l'atteinte enthésique et les signes cliniques d'activité (réveil nocturne, dérouillage matinal) ni l'ancienneté de la maladie ni les marqueurs biologiques d'inflammation (VS, CRP).

Conclusion

Notre étude suggère que les indices enthésiques étaient corrélés à l'activité et au retentissement fonctionnel de la maladie ainsi que la qualité de vie des patients atteints de SPA.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM