Poster électronique

Me.62 - Arbre décisionnel pour la prise en charge des patients âgés chuteurs
C Baraton (1); S Belliard (1); F Muller-Chevalet (1); M Dauty (1); C Dubois (1); - (1) Nantes - France;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 146 fois.
Résumé
Introduction

Le médecin généraliste reste le premier, mais non le seul, acteur de la prise en charge de la personne âgée chuteuse. Lors d'une étude menée auprès de 30 médecins généralistes, nous avions mis en évidence une demande d'outil d'aide au diagnostic et à la prise en charge des patients âgés chuteurs.

Matériels et Méthodes

Après réunion d'un groupe d'experts médicaux et paramédicaux sur le sujet, nous avons opté pour la réalisation d'un arbre décisionnel. Nous nous sommes servis des recommandations éditées au décours des différentes conférences de consensus américaines et belges et sur les dernières recommandations de la Haute Autorité de Santé. L'arbre a ensuite été présenté à un groupe de lecteurs choisis parmi les médecins généralistes de l'Union Régionale concernée pour validation.

Résultats

L'arbre est imprimé sur une feuille de format A4 pliée en trois. Il insiste au veso sur l'importance d'un dépistage précoce, d'une évaluation clinique complète, en particulier cardiovasculaire, d'une réévaluation de l'ordonnance, de la prise en charge kinésithérapique et d el'aménagement du lieu de vie. Il rappelle les tests fonctionnels de dépistage des troubles de l'équilibre . Ces différentes thématiques permettent de fixer les priorités en fonction du leu de vie et de l'isolement du patient. Il indique la place des consultations « chute » dans la démarche diagnostique et rappelle qu'il est important d'éviter l'hospitalisation en urgence. Nous avons recensé au verso les principales recommandations et donné les coordonnées des différentes consultations « chute » ou apparentées qui existent dans notre département.

Discussion

Déjà validé une première fois, l'outil doit l'être à nouveau avec proposition d'une diffusion ciblée ensuite. Il ne peut en effet pas être proposé sans une explication et va compléter les futures démarches de FMC organisées par la Faculté de Médecine et par les associations du département.

Conclusion

Il nous semble qu'un tel arbre décisionnel peut intéresser d'autres médecins que les généralistes. C'est notamment le cas des rhumatologues, qui prennent en charge le dépistage et le traitement des fragilités osseuses, mais aussi la prévention des chutes.

remonter
52
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM