Poster électronique

Lu.24 - Améliorations des paramètres de marche après réentraînement à l’effort chez des patients fibromyalgiques
J Vaillant (1); M Guinot (1); B Auvinet (2); L Zerbib (1); A Dumolard (3); B Wuyam (1); A Favre-Juvin (1); R Juvin (3); - (1) Grenoble - France; (2) Laval - France; (3) echirolles - France;
22ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 53 fois.
Résumé
Introduction

Plusieurs auteurs ont mis en évidence une altération des performances de la fonction locomotrice des patients fibromyalgiques. Si Busch et al. (2008) ont montré l'impact positif de la rééducation et du réentrainement sur la douleur, les effets sur la locomotion sont inconnus. Le but de notre étude était de mettre en évidence l'impact d'un protocole de kinésithérapie sur les paramètres de marche des patients fibromyalgiques.

Patients et Méthodes

Durant 12 semaines, 17 patients fibromyalgiques selon les critères de l'American college of Rheumatology ont bénéficié trois fois par semaine de kinésithérapie. Les techniques incluaient balnéothérapie, relaxation et réentrainement à l'effort (REE) de type aérobie à intensité modérée sur ergocycle. La fonction locomotrice et les capacités aérobies étaient évaluées avant et après le protocole, grâce au Locométrix™, appareil d'analyse tridimensionnelle et une mesure directe des échanges gazeux sur un test d'effort maximal. Chaque patient réalisait 3 allers-retours dans un couloir de 30 mètres, à allure confortable. Le traitement des données était effectué en Intention de Traiter (ITT).

Résultats

La vitesse moyenne de marche a été augmentée, passant de 1,07 ± 0,20 à 1,13 ± 0,21 m.s-1 (p<0,05) du fait de l'augmentation simultanée de la fréquence (0,95 ± 0,09 vs 0,97 ± 0,08 s-1 ; p<0,05) et de la longueur du pas (1,12 ± 0,16 vs 1,16 ± 0,17 m ; p<0,01). La régularité du pas a été améliorée (p<0,05). De plus, une amélioration de la puissance cranio-caudale passant de 3,2 ± 1,7 à 4,1 ± 2,0 W.Kg-1 était observée (p<0,05). Parallèlement, la consommation maximale d'O2 augmentait de 19,9 ± 3,4 à 22,3 ± 2.6 ml kg-1 min-1, et la fréquence cardiaque maximale de 139 ± 21 à 145 ± 20 bat min-1. Il n'existait pas de corrélation entre l'amélioration de la condition physique et la modification des paramètres de marche.

Discussion

Ces résultats mettent en évidence l'effet sur la fonction locomotrice d'une prise en charge kinésithérapique fondée sur le réentrainement à l'effort sur ergocycle L'absence de corrélation entre les paramètres de marche et l'amélioration cardio-respiratoire peut s'expliquer par le fait qu'à vitesse de confort, la marche ne sollicite pas les capacités maximales aérobies. Les gains observés pourraient être obtenus grâce à un reconditionnement musculaire (périphérique ou central), une meilleure coordination motrice, ou des effets non spécifiques comme une meilleure tolérance à l'activité et/ou une diminution des douleurs.

Conclusion

Un REE, associé à une rééducation en balnéothérapie et de la relaxation, permet d'améliorer la fonction locomotrice des sujets fibromyalgiques, bien que l'activité utilisée durant le REE soit le cyclisme. Ces résultats posent la question du rôle respectif de l'amélioration de la fonction cardio-respiratoire et de la fonction musculaire, de la diminution de la fatigue et des douleurs et de la réactivation des sujets dans l'obtention des gains observés. Des études complémentaires pourraient étudier objectivement l'évolutivité de la fibromyalgie avec le REE de type aérobie.

remonter
49
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM