Poster électronique

Me.42 - Comparaison de la ration calcique pendant et en dehors du mois de Ramadan dans la région de Marrakech
G Harifi (1); M Amine (1); M Ait Ouazar (1); I Ouilki (1); A Belkhou (1); I El Bouchti (1); R Younsi (1); S Ahid (2); R Abouqal (2); S El Hassani (1); - (1) Marrakech - Maroc; (2) Rabat - Maroc;
21ème Congrès
Poster
4,4
19 votes.
Vu 93 fois.
Résumé
Objectif

Le mois de Ramadan a un impact important sur les habitudes alimentaires des musulmans au Maroc. La consommation accrue de produits laitiers durant ce mois, pourrait favoriser l'augmentation de la ration calcique chez les sujets observant le jeûne. Ce travail a été mené pour évaluer l'effet du Ramadan sur la ration calcique.

Patients et Méthodes

Une enquête a été réalisée auprès de deux échantillons indépendants regroupant chacun 500 individus originaires de la ville de Marrakech et sa région. Le premier groupe a été enquêté cinq mois avant Ramadan et le deuxième, au cours du mois de ramadan. Les deux groupes ont été appariés sur l'âge et le sexe. L'enquête a été réalisée à l'aide de la version traduite en arabe dialectal du questionnaire de Fardellone. L'analyse statistique a été réalisée à l'aide du logiciel SPSS, version 11 pour Windows (SPSS, Chicago, IL). Le seuil de signification statistique des tests a été fixé à p <0,05.

Résultats

Aucune différence significative n'a été observée entre les deux groupes (p = 0,43). Toutefois, la comparaison entre la période normale et Ramadan pour chaque groupe d'âge montre une augmentation significative de l'apport de calcium chez les sujets de plus de 60 ans (p<0,01). Pendant le Ramadan, la consommation de lait était significativement plus élevé (p = 0,003), alors que la consommation de produits laitiers (fromage, yaourts… .) ne variait pas entre les deux périodes. La consommation de pain, pâtes et semoules, était significativement plus faible (p <0,01) pendant le Ramadan.

Discussion

Ramadan ne semble pas affecter la ration calcique dans notre contexte. Par ailleurs, la consommation de calcium reste insuffisante aussi bien en période normale que pendant le ramadan. Ce qui laisse supposer une grande prévalence de la pathologie osseuse métabolique dans notre contexte.

Conclusion

Bien qu'une augmentation significative dans la consommation du lait soit notée au mois de Ramadan, la ration calcique globale n'est pas différente de la période normale. Les résultats de ce travail devraient être confirmés dans des groupes appariés et plus larges.

remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM