Poster électronique

Me.56 - Association d’une polyarthrite rhumatoïde et d’une maladie de Kaposi : à propos d’un cas
I El Bouchti (1); N Akhdari (1); S Amal (1); S El Hassani (1); - (1) Marrakech - Maroc;
22ème Congrès
Poster
2,5
2 votes.
Vu 52 fois.
Résumé
Introduction

Le développement d'un sarcome de Kaposi est souvent associé à un état d'immunodéficience qui peut être iatrogène, dû à un traitement corticoïde et/ou immunosuppresseur.

Observation

L'observation que nous rapportons est celle d'une patiente de 65 ans, traitée pour une polyarthrite rhumatoïde par prédnisone de façon continue depuis 2 ans associé au methotrexate. La malade développe des lésions cutanées dont l'histologie révèle une maladie de Kaposi. L'enquête étiologique reste négative. En effet la patiente n'a pas eu de transplantation d'organe, les sérologies hépatitiques (HVB ET HVC), du SIDA sont négatives. L'examen clinique, l'échographie abdomino-pelvienne et la radiographie pulmonaire ne montrent pas de lésions pouvant évoquer une néoplasie. L'étiologie retenue pour la maladie de Kaposi est la corticothérapie.

Discussion

Les données de la littérature montrent bien le rôle de la corticothérapie comme facteur déclenchant d'une maladie de Kaposi chez des patients possédant habituellement plusieurs autres facteurs pathogéniques de la maladie : déficit immunitaire préexistant, facteurs environnementaux (virus), facteurs génétiques. L'arrêt de la corticothérapie peut conduire parfois à une régression complète des lésions cutanées. Chez notre patiente la corticothérapie est retenue être à l'origine de la maladie de kaposi, une dégression de la corticothérapie est débutée.

Conclusion

La survenue d'un Kaposi au décours d'un traitement corticoïde d'une polyarthrite rhumatoïde a déjà été décrite, nous rapportons un cas personnel rappelons cette complication.

remonter
60
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM