Poster électronique

Me.145 - À propos d'une complication neurologique sévère d'un tassement vertébral ostéoporotique
R Akrout (1); M Ezzeddine (1); H Fourati (1); I Hachicha (1); S Baklouti (1); - (1) Sfax - Tunisie;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 46 fois.
Résumé
Introduction

Les tassements vertébraux ostéoporotiques sont rarement à l'origine de complications neurologiques. Leur fréquence varie de 0,3 à 6%. Devant la rareté de ces cas dans la littérature, nous rapportons une nouvelle observation.

Observation

Patiente G.A âgée de 71 ans, est hospitalisée pour des crurosciatalgies bilatérales d'horaire mécanique évoluant depuis cinq jours associées à une lourdeur des deux membres inférieurs. L'examen du rachis lombaire trouve une douleur à la pression percussion des épineuses lombaires basses avec une raideur segmentaire. L'examen des hanches ainsi que des sacro-iliaques est normal. L'examen neurologique montre une paraplégie flasque des deux membres inférieurs sans troubles vésico-sphinctériens associés. Le bilan biologique ne montre pas de syndrome inflammatoire. Les radiographies du rachis lombires montrent un tassement vertébral de L4 avec fracture du plateau supérieur. Devant ce syndrome de la queue de cheval secondaire à ce tassement vertébral et l'âge avancé, une étiologie maligne a été suspectée. L'EPPsg, la NFS, le bilan Phospho-calcique sont normaux. La scintigraphie osseuse montre une hyperfixation de L4 et des hyperfixations ponctuelles des côtes. Une TDM abdomino-pelvienne n'a pas montré de lésions suspectes. L'IRM lombaire a confirmé la nature ostéoporotique bénigne du tassement vertébral compliqué d'un recul du coin postéro-supérieur de la vertèbre à l'origine d'un rétrécissement canalaire ce niveau et d'une compression des racines de la queue de cheval. Le diagnostic d'ostéoporose sénile a été retenue avec à la DMO un T-score rachidien à -4,7 et un T-score fémoral à -3,2. La patiente a bénéficié d'une corticothérapie, d'une immobilisation rachidienne par un corset dorsolombaire et des séances de renforcement musculaire en l'attente d'une libération chirurgicale.

Discussion

Les tassements vertébraux ostéoporotiques bénins ne sont qu'exceptionnellement à l'origine de complications neurologiques. Une cinquantaine de cas a été rapportée dans la littérature.Le siège du tassement et, par conséquent, les caractéristiques de l'atteinte neurologique sont diversement appréciés dans la littérature. L'atteinte de la charnière dorsolombaire est le plus fréquemment en cause.La nature du déficit neurologique est variable d'une compression médullaire à une atteinte pluri-radiculaire sévère.

Conclusion

Les complications neurologiques font souvent l'apanage des tassements vertébraux malins mais compliquent rarement les tassements vertébraux bénins. La nature du déficit neurologique est variable d'une compression médullaire à une atteinte pluri radiculaire sévère. Le pronostic est le plus souvent sombre et dépend de la rapidité de la prise en charge thérapeutique.

remonter
63
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM