Poster électronique

Ma.115 - Fièvre prolongée révélant une ostéomyélite ischiatique a Escherichia coli
A Hamzaoui (1); R Salem (1); A Barhoumi (1); M Zrig (1); W Chebbi (2); H Mnif (1); M Koubaa (1); A Abid (1); M Golli (1); S Mahjoub (1); - (1) Monastir - Tunisie; (2) Mahdia - Tunisie;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 55 fois.
Résumé
Introduction

Les fièvres prolongées (FP) constituent un domaine riche ou la recherche étiologique nécessite une stratégie stéréotypée. Nous rapportons une FP révélant une ostéomyélite (OM) ischiatique à Escherichia coli.

Observation

Patiente âgée de 46 ans hospitalisée pour exploration d'une fièvre prolongée. L'interrogatoire notait la notion de douleurs abdominales évoluant depuis 1O jours, L'examen clinique objectivait une température à 40°C, une hépatomégalie avec flèche hépatique à 18 cm et une splénomégalie à 16 cm. A la biologie, un syndrome inflammatoire biologique (Vitesse de sédimentation à 12OH1, CRP à 120 mg/l, une hypergammaglobulinémie polyclonale à 27g/l et une anémie normochrome normocytaire) et une hyperleucocytose à prédominance polynucléaires neutrophiles. L'échographie doppler abdominale ainsi que la tomodensitométrie objectivait « Une thrombose de la veine mésentérique supérieure et du tronc spléno-mesaraique » . La recherche étiologique comportait : Sérologies infectieuses (négatives), Examen cytobactériologique des urines (négatif), dosage des protéines C et S, anti-thrombine III, Facteur V de Leiden (normaux).Les hémocultures étaient positives à Bacilles gram négatifs. Le dosage des anticorps anti-phospholipides montrait des anti-cardiolipines positifs (Ig G = 19U/L, Ig M>100U/L) et des anti β GPI positifs à 13 UI/L. Devant la négativité du bilan étiologique, la patiente était mise sous triple antibiothérapie. A J15 d'hospitalisation, la patiente présentait une douleur intense au niveau de la hanche gauche. L'échographie des parties molles était normale. La tomodensitométrie du bassin ainsi que l'imagerie par résonnance magnétique nucléaire montrait « Une collection de la tubérosité ischiatique gauche de 7x4 cm de grand axe avec collection au niveau du muscle carré fémoral et obturateur externe » . Le diagnostic d'OM ischiatique stade III (abcès) était retenu. L'étude bactériologique confirmait la présence d'Escherichia Coli. Le traitement s'est basé sur une antibiothérapie (Targocid* et Tienam*) Les suites opératoires étaient simples. La colonoscopie pratiquait dans le but d'une recherche de la porte d'entrée montrait la présence de polypes coliques dont l'examen anatomopathologique concluait à « Des adénomes tubuleux en dysplasie légère et modérée ».

Conclusion

Ce cas souligne la difficulté de la recherche étiologique devant une FP qui a révélée une OM de localisation et d'étiologie exceptionnelle.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM