Poster électronique

Ma.110 - Impact des dégradations orthopédiques chez l’infirme moteur tétraplégique
Z Djaroud (1); T. Bouhadiba ,F.El Abed, F.Benlebna, B. Boumediene Zellat B - (1) Oran - Algerie;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Introduction

Les dégradations orthopédiques rencontrées chez l'infirme moteur cérébral sont la conséquence directe de l'atteinte neurologique qui associe hypotonie axiale / et quadriplégie spastique ou mixte. Ces troubles sont source de contraintes mécaniques dégradant l’état articulaire des genoux, des hanches mais aussi du rachis lors du vieillissement, et seront une des causes principales de douleurs et de la perte d’autonomie. Chaque déformation nécessite une évaluation neuroorthopédique rigoureuse. Les thérapeutiques ont considérablement évolué et font partie intégrante de la prise en charge globale quel que soit l'âge du patient.

Patients et Méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive de 260 patients infirmes moteurs cérébraux tétraplégiques âgés de 19 à 41 ans suivis de 2005-2009. Chaque patient a bénéficié d’un suivi clinique.

Résultats

sur les 260 patients tétraplégiques 189 patients sont grabataires. La moyenne d’âge est de 30 ans. L’étiologie principale était la souffrance fœtale (40,41
%). L’état orthopédique jugé sévère : scolioses (80,9 %), bassins obliques (60%), hanches luxées (20 %). L’état général est altéré : amaigrissement (50%) ont un poids jugé inférieur à la norme, 30 % présentent des escarres, 40 % souffrent de douleurs de hanche, du rachis, 13,6 % reçoivent un traitement antalgique, une installation adaptée, l’utilisation des corsets.

Conclusion

ces résultats sont en concordance avec la littérature et soulignent l’importance des troubles neuro-orthopédiques et leurs contraintes excessives. Les luxations de hanches, les bassins obliques, l'effondrement rachidien paralytique menacent la station assise, d’où la nécessité de préserver une station assise indolore et une confortable verticalisation intégrant des aides techniques et appareillage allant du corset orthopédique, au corset siège, à la coque de verticalisation, les installations de nuit (orthèses des membres inferieurs, de pieds, de mains et poignets). Quant à la chirurgie orthopédique, elle n’a été attentive qu’à la gêne fonctionnelle et à l’estimation des chances d’amélioration.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM