Poster électronique

Lu.73 - Actinomycose des os du pied : un diagnostic à ne pas méconnaître
H Ben Fredj (1); Z Alaya (1); H Zeglaoui Trabelsi (1); N Kaabia (1); K Ben Haj Slama (1); A Jamel (1); I Ben Smida (1); N Amara (1); N Bagané (1); B Khalfallah (1); E Bouajina (1); - (1) Sousse - Tunisie;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Introduction

L’actinomycose est une infection suppurative, due à une bactérie du genre Actinomyces. La localisation osseuse est rare. Le tableau clinique est peu évocateur et l’étude bactériologique est difficile. Nous rapportons une observation particulière par ses aspects cliniques, diagnostiques et thérapeutiques.

Observation

Mr A.M, âgé de 71 ans, diabétique ayant des antécédents de tuberculose pulmonaire traitée et sous corticothérapie pour maladie de Horton, était hospitalisé pour toux avec expectoration purulente. L’examen physique trouvait une température à 37.5°C et des râles crépitants à la base pulmonaire droite. La radiographie du thorax montrait deux opacités excavées et des séquelles de sa tuberculose. Il était traité par Céfotaxime (3g/j) pendant deux semaines avec une bonne évolution clinique mais persistance des opacités radiologiques. Deux mois plus tard, il était réhospitalisé pour apparition d’un gonflement douloureux de l’avant pied gauche. L’examen trouvait une rougeur avec œdème en regard des 4ème et 5ème orteils gauche. La biologie a montré une vitesse de sédimentation (VS) accélérée à 120 mm à la première heure avec une hyperleucocytose. La TDM thoracique a montré deux foyers parenchymateux abcédés. La sérologie aspergillaire était négative. Il était traité par amoxicilline et acide clavulanique (3g/j). L’évolution clinique était bonne avec régression de la symptomatologie pulmonaire mais persistance des signes inflammatoires locaux au niveau du pied gauche. La scintigraphie osseuse a révélé une hyperfixation au niveau des os du pied. L’échographie du pied a montré une collection dont la ponction a ramené du pus avec à la culture présence d’Actinomyces spp. Le diagnostic d’actinomycose des tarses et probablement pulmonaire était retenu. L’évolution sous clindamycine associé au cotrimoxazole puis relayé par vibramycine pour une durée totale de onze mois était favorable.

Conclusion

L’actinomycose de localisation osseuse est une affection rare posant souvent des difficultés diagnostiques car pouvant simuler une infection à germe banal d’évolution chronique ou une arthrite métabolique. Ceci justifie l’intérêt de la mise en culture du liquide de ponction articulaire, notamment sur milieu anaérobie. Son évolution sous traitement antibiotique est souvent favorable.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM