Poster électronique

Me.94 - Les métastases osseuses chez le sujet jeune : à propos de 5 cas
A Watik (1); S. Janani, N. Etaoui, O. Mkinsi - (1) Casablanca - Maroc;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 34 fois.
Résumé
Introduction

Les métastases osseuses (MO) sont rares chez l’adulte jeune, elles peuvent être le mode de découverte initial de la maladie.
La scintigraphie osseuse est un moyen de diagnostic et d’extension pour les métastases osseuses.
Le pronostic d’un malade métastatique en cas de métastases uniquement osseuses reste sombre.
OBJECTIF : Évaluer les particularités épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de 5 cas de MO chez l’adulte jeune.

Patients et Méthodes

Etude rétrospective étalée sur 18 ans (de 1993 à 2010) a trouvé 5 cas de MO chez les patients moins de 45 ans (7% de l’ensemble de MO toute tranche d’âge confondue) colligés au service de rhumatologie.

Résultats

L'âge moyen était de 42.2 ans et le sex-ratio 3 femmes et 2 hommes. Un carcinome canalaire infiltrant du sein était chez 2 patientes, un patient avait un adénocarcinome gastrique peu différencié, un carcinome bronchique anaplasique à petites cellules chez un patient, par contre le cancer primitif est resté inconnu chez un seul patient. Des rachialgies inflammatoires avec une altération de l’état général étaient les signes révélateurs dans 4/5 cas, une douleur inflammatoire de la hanche dans un cas, l’atteinte neurologique été rapporté chez un patient. Les lésions osseuses étaient lytiques chez quatre patients et des lésions lytiques et condensentes chez un patient. Le diagnostic de métastases osseuses était confirmé par une scintigraphie osseuse dans 3/5 cas, et par biopsie osseuse dans 2/5 cas. La calcémie était élevée dans 4/5 cas et PAL étaient élevées chez tous les patients. Une patiente a présenté une infection au site de la BOM, deux patients ont été transféré au service d’oncologie et une patiente a été perdue de vue. 3/5 cas était sous radiothérapie antalgique, et une chimiothérapie associée à une radiothérapie vertébrale étaient démarrées chez une patiente.

Discussion

Les MO proviennent essentiellement des carcinomes dits ostéophiles (80 %).
Il existe une nette prédominance féminine du fait du cancer du sein avant 55 ans.
La douleur présente dans 79 % des cas, est le maître symptôme des MO.
La radiothérapie est le traitement local de choix des MO.

Conclusion

C’est une pathologie sévère nécessitant une prise en charge pluridisciplinaire quoique le pronostic reste mauvais.

remonter
48
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM