Poster électronique

Lu.126 - Une spondylodiscite brucellienne survenant sur une vertèbre pagétique : un piège diagnostique !
R Akrout (1); M Ezzeddine (1); B Hammemi (1); H Fourati (1); I Hachicha (1); M Ben Jmâa (1); S Baklouti (1); - (1) Sfax - Tunisie;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 30 fois.
Résumé
Introduction

La Brucellose est une zoonose endémique dans les pays du pourtour méditerrannéen et notammant en Tunisie. La spondylodiscite est la localisation la plus fréquente et la plus redoutable des atteintes ostéo-articulaires de la brucellose. L'association à une maladie de Paget vertébrale peut entraîner des difficultés diagnostiques essentiellement sur le plan radiologique.

Observation

Patient H.B âgé de 63 ans est admis pour des lombalgies inflammatoires évoluant depuis 3 mois dans un contexte de fièvre et d'altération de l'état général. L'examen trouve un syndrome rachidien lombaire sans troubles neurologiques. Les radiographies standards ont montré un e ostéocondensation en cadre de L3 avec hypertrophie osseuse. La scintigraphie osseuse a montré une hyperfixation intense de L3 évoquant une maladie de Paget. La biologie a montré un syndrome inflammatoire (VS = 110mm1H ; CRP = 60 mg/l. Les hémocultures sont revenues positives à brucella. Le sérodiagnostic de Wright était positif. Une IRM rachidienne a montré un remaniement du signal de L3 : hypo T1, signal hétérogène en T2 avec une prise de contraste homogène. Une hypertrophie du corps de vertébral et de l'arc postérieur de L3. Une discrète prise de contraste épidurale en regard du mur postérieurde L3 sans atteinte discale ni abcès épidural en faveur d'une maldie de Paget de L3. Devant la forte suspiscion clinique de spondylodiscite brucellienne, le patient a été traité comme tel (association rifadine et doxycycline). Devant la persistance des lombalgies après 3 mois d'antibiothérapie, une TDM lombaire réalisée a confirmé la maladie de Paget de L3 associée à une spondylodiscite avec de multiples abcés paravertébraux et une épidurite étendue du bord inférieur de L2 au bord supérieur de L4. On a associé ciprofloxacine et un traitement de la maladie de Paget par les bisphosphonates a été indiqué.

Conclusion

La diagnostic d'une spodylodiscite infectieuse débutante n'est pas toujours aisé surtout si elle survient sur une vertèbre Pagétique ou on retrouve un important remaniement osseux. Dans ce cas les examens d'imagerie ostéo-articulaire peuvent nous mener en erreur. C'est pourquoi une bonne étude clinique trouve ici tout son intérêt pour faire la part des choses.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM