Poster électronique

Me.144 - Enquête instantanée sur les antalgiques de pallier 3 en unité de soins de longue durée gériatrique (USLD) chez 138 patients: indications et doses utilisées
B Verlhac (1); A Bendjoudi (2); Association Gériatrie et Rhumatologie - (1) Villejuif - France; (2) Paris - France;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 43 fois.
Résumé
Introduction

Les morphiniques sont maintenant largement prescrits en France dans les douleurs cancéreuses et pour d’autres douleurs intenses . Une réticence persiste quant à leur utilisation chez les plus de 80 ans, en particulier du fait des risque du surdosage et ce malgré les recommandations gériatriques (1). C’est pourquoi nous avons essayé de faire le point sur les pratiques gériatriques (molécules et dosages).

Patients et Méthodes

Enquête un jour donné, monocentrique, de tous les patients en unité de long séjour gériatrique bénéficiant d’un antalgique de pallier 3 ou apparenté, en phase d’équilibre thérapeutique.

Résultats

22 patients sur 138 avaient une affection contrôlée par un antalgique de niveau 3 (16%des patients USLD). Il s’agissait de 18 femmes d’âge moyen 88 ans (78-102), 53 Kg de poids moyen (38 -74) et de 4 hommes d’âge moyen 78 ans (63-84) de poids moyen 57 Kg (43-65)
Les indications (2 intrications signalées d’où 24 indications), traitements et doses utilisées :
- 8 atteintes de l’appareil locomoteur d’origine neurologique (contractures, rétractions, …)
• 2 parkinsoniens : 1er 1 mg Morphine (M) s/c avant les soins (avs), 2ème Durogésic (Du) 12 µg/h
• 3 séquelles d’AVC : 2 recevant avs 3 mg M s/c, le 3ème 5 mg M s/c (+arthrose rachidienne)
• 1 séquelle de méningite : Acupan per os, 20 mg 3 fois/ jour
• 1 Hydrocéphalie à pression normale (HPN) intriquée avec coxarthrose 5 mg Actiskénan avs
• 1 amputation de cuisse (artérite) Acupan per os 20 mg, 3 fois/ jour + Rivotril
-13 douleurs secondaires à une atteinte de l’appareil locomoteur
• 4 coxarthroses évoluées : 2 Actiskénan 5 mg avs, 1 Skénan 30 mg 2 fois/j, 1 : 1mgMs/c avs
• 2 arthroses du rachis : 2 mg de Ms/c av s + Du 12 µg/h pour une patiente avec FTVO stable
• 7 rétractions tendineuses chez des patients +/- grabataires dont 2 avec escarres :
3 Ms/c 1 mg X6/j si besoin, 2 Actiskénan 5 mg avs, 2 Du12µg/h : 1 Complet, 1/4 pour 2ème
- 3 insuffisances respiratoires chroniques avec un contrôle de la fréquence respiratoire (anxiété/polypnée) par petites doses de morphine 1 mg sous cutané (M s/c), 6 fois/j si besoin.
Aucun effet secondaire n’était noté, la prévention de la constipation et des nausées étant assurée.

Discussion

Les antalgiques de pallier 3 étaient donc prescrits chez 75% des patients ayant des douleurs de l’appareil locomoteur (36% de celles-ci d’origine neurologique), la même prévalence ayant déjà été retrouvée auparavant (2). Les doses nécessaires pour obtenir un contrôle de la douleur sont relativement faibles : 1 à 5 mg de morphine sous cutanée, Actiskénan 5 mg, Durogésic 12µg/h.

Conclusion

Les morphiniques sont utilisables chez le sujet très âgé fragile, sans trop de soucis, mais en débutant avec des doses très faibles, celles-ci pouvant rester suffisantes en entretien.

remonter
63
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM