Poster électronique

Lu.13 - Epaule douloureuse de l’hémiplégique : état des lieux en médecine physique
Z Djaroud (1); F.El Abed , F. Benlebna, B. Boumediene Zellat - (1) Oran - Algerie;
23ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 70 fois.
Résumé
Objectif

Évaluer la douleur, identifier les facteurs de risques, le pronostic fonctionnel,

Patients et Méthodes

Étude prospective réalisée de janvier 2009-2010 concerne 80 patients admis en hôpital de jour 3 mois après AVC. Critère d’inclusion (AVC) confirmé par (TDM). L’évaluation de la douleur (EVA), subluxation gléno-humérale (évaluation : inspection /palpation, radiologique), syndrome épaule-main (échelle numérique de Labrousse, douleur, troubles vasomoteurs, raideur). L’échelle d’Ashworth évalue la spasticité. L’index moteur de Demeurisse évalue la motricité selon 3 classes (0 à 25 ; 26 à 50 ; 51 à 100). L’index de Barthel évalue autonomie globale selon 3 stades : 0 à 20 grabataire, 25 à 60 dépendance relative, score ≥ 65 autonomie partielle. Nous avons étudiés la relation entre les différents facteurs de risques (forme d’AVC, intensité, évolution du déficit sensitivomoteur, spasticité, âge, coté lésé).

Résultats

âge moyen 65 ans (25–85 ans), tranche la plus touchée (60-69 ans), prédominance féminine (55 %), douleur et AND (35,21%), douleur et spasticité (25%), douleur et subluxation (22,5%), douleur neurogène (10%). Ces douleurs sont corrélées aux facteurs de risques : intensité du déficit moteur /un index de Demeurisse plus faible (p <0,05), mais un niveau d’autonomie globale semblable (p = 0,6) à celui des sujets sans complications. L’AVC) est principalement ischémique (72%), prédominant à droite (60%) rôle de l’hémi négligence, (16 %) spasticité à 4 des adducteurs et syndrome épaule-main apparaissent liées, (48%) spasticité à 2 des adducteurs & biceps et la subluxation gléno-humérale sont des facteurs associés (p<0,05), troubles sensitifs (56 %), dont (20%) sont massifs, les troubles sensitifs et la douleur (p<0,05), l’âge également corrélé, tous les patients sont en moyenne âgés de 65 ans (p = <0,05).

Conclusion

Le devenir fonctionnel de l’hémiplégique peut être altéré par la survenue de douleur de l’épaule et serait responsable de difficultés de prise en charge thérapeutique.

remonter
49
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM