Poster électronique

Lu.034 - Prise en charge de la douleur : impact sur la qualite de vie
P Bertin (1); M Auges (2); N Rahhali (2); C Taieb (2); - (1) Limoges - France; (2) Boulogne-Billancourt - France;
24ème Congrès
Poster préféré des congressistes
Poster
5
1 votes.
Vu 73 fois.
Résumé
Rationnel

Véritable enjeu de Santé Publique et critère de qualité et d’évolution d’un système de santé, la lutte contre la douleur répond avant tout à un objectif humaniste, éthique et de dignité . La douleur physique et la souffrance morale ressenties à tous les âges de la vie rendent plus vulnérables encore les personnes fragilisées par la maladie. Les douleurs sont source d’incapacités, de handicaps et d’altérations majeures de la qualité de vie. La lutte contre la douleur satisfait à une attente légitime de toute personne.
Evaluation de la qualité de vie chez des patients souffrant de douleurs intensément ressenties, évoluant depuis moins de 7 jours, pris en charge par une association « paracétamol-codéine ».

Patients et Méthodes

Etude observationnelle, prospective, longitudinale, multicentrique, réalisée en France métropolitaine à partir des données collectées par les médecins généralistes ayant accepté d’y participer.

Résultats

574 patients trait é s par une association « parac é tamol-cod é ine » (600 mg/50 mg et 400 mg/20 mg) ont é t é inclus. A l inclusion, la qualit é de vie é valu é e par le SF12 é tait alt é r é e tant dans sa dimension mentale (41,83 ± 7,92) que physique (35,88 ± 11,68) - normes des scores de chaque dimension sont é gales à 50. A Jour 7, la qualit é de vie é valu é e de fa ç on similaire par le SF12 é tait pour la dimension mentale de 43,31 ± 9,89 et de 40,93 ± 7,92 pour la dimension physique. Une amélioration statistiquement significative était observée, pour chacune des 2 dimensions mentale (p = 0,0091) et physique (p<0,0001) entre le premier jour de la prise en charge et le 7 ème jour. L intensit é de la douleur mesur é e à l inclusion, à l aide d une é chelle visuelle num é rique é tait de 7 ± 1,28. L intensit é de la douleur mesur é e apr è s la demi-journ é e de prise en charge é tait de 5,61 ± 1,87 et de 5,28 ± 1,86 à l issue des premi è res 24 heures de prises. On observe une am é lioration significative de la douleur d è s la premi è re demi-journ é e (p< 0, 001). L'intensit é de la douleur les 2 è me, 4 è me et 7 è me soirs é tait respectivement de 4,08 ± 1,85 ; 2,76 ± 1,76 et de 1,79 ± 1,69. A Jour 1, ils étaient 69,7% à déclarer le traitement efficace, 61,04 % à déclarer en être satisfaits et 79,26% à ne pas observer d’effets secondaires liés au traitement. A Jour 3, ils étaient 91,3% à déclarer le traitement efficace, 82,32% à déclarer en être satisfaits et 82,62% à ne pas observer d’effets secondaires. A Jour 7, ils étaient 96,15% à déclarer le traitement efficace, 87,10% à déclarer en être satisfaits et 88,96% à ne pas observer d’effets secondaires. 8 patients sur 10 ne se plaignent pas d’effets secondaires liés au traitement

Conclusion

L'amélioration de la qualité de vie observée de manière directe par le SF12, est confirmée par la satisfaction exprimée par les patients dès le premier jour (61% des patients se déclaraient satisfaits).
Le 7 ème jour de prise en charge, ils étaient 87 % à déclarer être satisfaits. Pertinence confirmée par les 2/3 des sujets qui déclarent la prise en charge efficace dès le 1 er jour, et 91% d’entre eux au 3ème jour.

remonter
49
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM