Poster électronique

Ma.115 - Manifestations musculosquelettiques et port de cartable en milieu scolaire : quelle relation ?
I El Bouchti (1); M Sebbani (1); M Amine (1); S El Hassani (1); - (1) Marrakech - Maroc;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 70 fois.
Résumé
Introduction

Les manifestations musculo-squelettiques chez les élèves sont connues êtres d’origine multifactorielle. Le port d’un cartable lourd est suspecté en être un facteur étiologique. L’objectif de cette étude est de déterminer le poids de cartable chez les écoliers de la ville de Marrakech et son pourcentage par rapport au poids de l’élève et de rechercher l’existence d’une corrélation entre le port de cartable et l’apparition de lombalgies ou de scapulalgies chez ces écoliers.

Patients et Méthodes

Il s’agit d’une étude transversale réalisée au niveau de 13 écoles publiques de la ville de Marrakech. Les élèves de CE3 au CE6 ont été choisis au hasard. Un questionnaire hétéro-administré a été utilisé. Ont été recueillies les données socio-démographiques, les caractéristiques du cartable, les activités parascolaires, la présence de douleurs et ses caractéristiques. Les mesures anthropomètriques. L’examen clinique à la recherche de déviations rachidiennes et de douleurs provoquées.

Résultats

Ont été recrutés 1423 élèves. La moyenne d’âge était de 10.767 ans (extrêmes 7-16). Le sex-ratio était de 1. Quatre vingt pour cent des cartables étaient avec 2 bretelles, portés dans 78.9% des cas sur les deux épaules. Parmi les élèves 98.4% se rendaient à l’école à pieds. La moyenne de poids de cartable était de 3,65 Kg (extrêmes 1-12). Le poids de cartable était > à 10% du poids corporel chez 42,2% des élèves. Les douleurs musculo-squelettiques ont été rapportées par 52,7% des étudiants dont 93.5% au moment du port de cartable. Les douleurs étaient plus fréquentes au niveau des épaules (85,3%), le haut du dos (22%) et le cou (18,4%). L’intensité de la douleur était moyenne (EVA [3-6] ) chez 48,9% des élèves. La douleur était rapportée surtout à la sortie de l’école (60% des cas). Sur le plan thérapeutique, 6,3% des élèves ont consulté un médecin, 6,9% ont pris des médicaments, 4 élèves ont eu de la kinésithérapie et 6 élèves ont eu des radiographies. Cette douleur a engendré un absentéisme chez 6,7% des élèves. Vingt quatre pour cent des élèves exerçaient du sport en dehors de l’école dont 61% du football. 9% travaillaient en dehors de l’école dont 34% au ménage. A l’examen clinique, une cyphose a été retrouvée dans 1,7% des cas, une scoliose dans 0,9% des cas. La palpation de l’épaule a retrouvé une douleur dans 20% des cas.

Conclusion

Cette étude montre que les douleurs rachidiennes et scapulaires sont fréquentes au milieu scolaire, le poids de cartable par rapport au poids de l’élève est supérieur au seuil recommandé qui est de 10%.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM