Poster électronique

Lu.145 - Apport des infiltrations épidurales dans le traitement des lombosciatiques communes
D Mrabet (1); B Bejaoui (1); I Jebalia (1); T Guerman (1); N Meddeb (1); I Cheour (1); M Elleuch (1); S Sellami (1); - (1) Tunis - Tunisie;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 42 fois.
Résumé
Introduction

La lombosciatique commune (LS) est le plus souvent une pathologie bénigne. Elle constitue une cause majeure d’arrêt de travail. Son traitement est principalement médical. Les infiltrations épidurales de corticoïdes constituent une alternative thérapeutique intéressante.

Patients et Méthodes

Une étude rétrospective a été menée ayant permis de colliger 70 cas de LS communes sur une période de 3 ans (2009 -2011). Nous nous sommes proposés d’évaluer l’efficacité des infiltrations épidurales dans le traitement de LS.

Résultats

Il s’agit de 45 hommes et 25 femmes d’âge moyen de 47,3 ans (25-78 ans). La LS était de trajet L5 dans 38 cas, S1 chez 24 patients et bi-radiculaire dans 8 cas. La douleur était de rythme mécanique chez tous les patients, bilatérale (22 cas). La valeur moyenne de l’EVA douleur était de 62 mm (50-100). L‘ancienneté moyenne de la sciatique était de 3 ans. Une raideur rachidienne a été notée chez 48 patients. Le signe de Lasègue était positif dans 48 cas et le signe de sonnette était présent dans 32 cas. La LS était d’origine discale (82 %) et non discale (28%). Les étiologies des LS communes non discales étaient représentées par l’arthrose inter-apophysaire postérieure dans 80% des cas, le spondylolisthésis dans 10% des cas, la lyse isthmique et le kyste de Tarlov chez 2 patients. Tous nos patients ont bénéficié d’infiltrations épidurales à l’aveugle après échec d’un traitement médical bien conduit. L’évolution était jugée bonne en fin d’hospitalisation dans 78 % des cas et assez bonne dans 15 % des cas. Elle était satisfaisante dans 70 % cas à 3 mois de recul.

Conclusion

La LS est une pathologie extrêment fréquente. Elle suscite actuellement un intérêt majeur en raison de son retentissement socio-économique. De nombreuses thérapeutiques préventives et curatives sont proposées pour le traitement des LS. Les infiltrations épidurales gardent une place dans la prise en charge de cette affection.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM