Poster électronique

Ma.043 - L'évaluation de l’activité systémique avec l’ESSDAI est complémentaire de l’évaluation des symptômes des patients avec l’ESSPRI dans le syndrome de Sjögren primitif
R Seror (1); JE Gottenberg (2); V Devauchelle Pensec (3); JJ Dubost (4); V Le Guern (5); G Hayem (5); AL Fauchais (6); V Goeb (7); E Hachulla (6); PY Hatron (6); C Larroche (8); J Morel (9); A Pedriger (10); X Puéchal (11); S Rist (12); A Saraux (3); D Sene (5); J Sibilia (2); C Zarnitsky (13); P Ravaud (5); X Mariette (1); - (1) Le Kremlin-Bicêtre - France; (2) Strasbourg - France; (3) Brest - France; (4) Clermont-Ferrand - France; (5) Paris - France; (6) Lille - France; (7) Bois-Guillaume - France; (8) Bobigny - France; (9) Montpellier - France; (10) Rennes - France; (11) Le Mans - France; (12) Orléans - France; (13) Montivilliers - France;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Introduction

Nous avons récemment développé deux scores spécifiques du syndrome de Sjogren primitive (SjP) afin de pouvoir évaluer séparément les 2 composants différents de la maladie que sont les atteintes systémiques et les symptômes des patients. Ces 2 scores sont : l’EULAR SS Disease Activity Index (ESSDAI) et l’EULAR SS Patient reported Index (ESSPRI). L'objectif de cette étude était d'évaluer les corrélations entre les symptômes des patients et le niveau d’activité systémique de la maladie.

Patients et Méthodes

15 services de rhumatologie et médecine interne ont participé à l’inclusion de patients SjP remplissant les critères AECG dans la cohorte prospective ASSESS entre mai 2006 et juilllet 2009. A l’inclusion les cliniciens remplissaient le score ESSDAI, une évaluation de l’activité systémique sur une EVA (0-10) et de l’importance des symptômes des patients. Les patients complétaient les questionnaires ESSPRI, Sicca Symptoms Inventory (SSI), Profile of Fatigue and Discomfort (PROFAD) ainsi qu’une évaluation globale de leurs symptômes à l’aide d’une EVA (0-10). Les correlations entre ces scores ont été obtenues.

Résultats

Sur les 376 patients analysés, 352 (93.6%) étaient des femmes (âge moyen = 58.1 ± 12.5 ans, duréé d’évolution moyenne = 6.6 ± 5.8 ans, 59.4.7% anti-SSA et/ou anti-SSB positive.
Les scores moyens de l’ESSPRI, le SSI et le PROFAD (0-10) étaient respectivement de 5.4 ± 2.1, 4.9 ± 2.3 and 4.7 ± 2.2,. L’ESSDAI moyen était de 5.7 ± 5.9, et variaient de 0 à 29 ; 73 (19.7%) patients avaient un score de 0.
L’ESSPRI était significativement corrélé aux SSI (rho = 0.54, p<0.0001), et PROFAD (rho = 0.69, p<0.0001).Les corrélations entre l’ESSPRI et l’EVA sécheresse (rho = 0.76) étaient supérieures à celles entre le SSI et l’EVA sécheresse (rho = 0.62). De plus, les EVA douleurs et fatigues étaient plus corrélées à l’ESSPRI (rho = 0.83 and 0.84) qu’au PROFAD (rho = 0.59 and 0.62).
L’ESSDAI n’étaient pas significativement corrélé à l’ESSPRI (rho = 0.097), au SSI (rho = 0.092) ou au PROFAD (rho = 0.102). L’EVA activité du clinicien étaient aussi corrélée à l’ESSDAI (rho = 0.52, p<0.0001), mais pas à l’ESSPRI (rho = 0.078). L’EVA patient étaient aussi significativement corrélée à l’ESSPRI (rho = 0.75, p<0.0001) mais pas à l’ESSDAI (rho = 0.073). Enfin, l’EVA des symptômes des patients évaluées par le clinicien avait une moins bonne corrélation avec l’ESSPRI (rho = 0.40 ; p<0.0001) que l’EVA patient.

Conclusion

Nos résultats confirment que les symptômes des patients et les complications systémiques sont deux composants différents du SjP. Dans cette cohorte de SjP l’ESSDAI et l’ESSPRI n’étaient pas corrélés. Ainsi, l’utilisation conjointe de l’ESSDAI et l’ESSPRI semble nécessaire pour obtenir une évaluation complète du statut des patients, ces 2 scores étant complémentaires et non redondants. Enfin, dans la conception d’un essai clinique, il semble indispensable de déterminer lequel des ces paramètres est la cible prioritaire du traitement à l’essai.

remonter
59
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM