Poster électronique

Me.46 - Cohorte KHOALA (Knee and Hip OsteoArthritis Long term Assessment): mise en oeuvre
AC Rat (1); J Coste (2); A Saraux (3); B Mazières (4); E Verrouil (4); B Fautrel (2); J Morvan (3); P Fardellone (5); C Roux (6); L Euller Ziegler (6); F Guillemin (1); pour le groupe de la cohorte KHOALA - (1) Nancy - France; (2) Paris - France; (3) Brest - France; (4) Toulouse - France; (5) Amiens - France; (6) Nice - France;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 85 fois.
Résumé
Rationnel

La connaissance épidémiologique de l'arthrose reste très insuffisante en France. En raison de sa forte prévalence, de ses conséquences en termes d'altération de la qualité de vie voire de dépendance, cette maladie soulève des questions de société. L'objectif de l'étude est de constituer une cohorte de patients ayant une arthrose symptomatique de hanche ou de genou à partir d'une enquête de prévalence en population générale afin de décrire l'histoire naturelle de ces arthroses notamment jusqu'au remplacement prothétique, et d'identifier les facteurs prédictifs de leur évolution et de leurs conséquences.

Patients et Méthodes

Etude de cohorte multicentrique de sujets de 40 à 75 ans souffrant d'arthrose symptomatique de hanche (H) ou de genou (G) (fémoro-tibiale) recrutés par l'intermédiaire d'une étude de prévalence réalisée en population générale. Au cours de l'étude de prévalence, réalisée après plusieurs études pilotes ayant permis de valider la procédure d'enquête, les sujets bénéficient d'une détection par questionnaire téléphonique, suivie pour les sujets ayant une détection positive, d'une confirmation avec examen médical et radiographies. L'inclusion dans la cohorte nécessite un diagnostic d'arthrose confirmé par les critères ACR et un stade de Kellgren ≥2. Les paramètres démographiques, de santé perçue, les événements de chirurgie prothétique, les consommations de soins, les radiographies et les marqueurs biologiques seront recueillis à l'inclusion puis tous les 2 ans. Les prélèvements sanguins et urinaires serviront également à constituer une biothèque (ADN, sérum, urine). Les années intermédiaires, les données seront recueillies par voie postale.

Résultats

L'étude KHOALA, menée dans 6 centres a commencé en avril 2007. Le recrutement de la cohorte a pu commencer dès la confirmation des cas prévalents. En un an, 75461 numéros de téléphone ont été appelés, 42579 foyers ont répondu et 21574 avaient au moins une personne entre 40 et 75 ans. Parmi eux, 4535 ont été détectés positifs et pouvaient donc avoir une arthrose. 1697 personnes ont été vues au stade de confirmation soit 37%. Les causes de non participation étaient : personnes injoignables 241, plus de douleur 324, refus divers 1734. Les différences de participation et de recrutement sont très variables selon le centre et la région. Parmi les personnes vues au stade de confirmation, 485 ont une arthrose symptomatique et 433 ont été incluses dans la cohorte (107 H, 293 G, 29 H et G). L'âge moyen des patients de la cohorte est de 62 ans, 68% sont des femmes.

Discussion

Après une phase de mise en place, de validation des procédures et de contrôles qualité, les 1ers mois de recrutement ont permis de déterminer le rythme d'inclusion. Par projection, il sera ainsi nécessaire de planifier le recrutement sur 2 ans.

Conclusion

La construction de ce programme de recherche s'inscrit dans les objectifs ciblés pour l'arthrose dans la loi de santé publique. Le recrutement de la cohorte à partir d'une étude de prévalence réalisée par enquête téléphonique est originale, validée par des études pilotes et permet d'obtenir un échantillon représentatif des patients arthrosiques en population générale. Elle permet d'identifier des sujets indépendamment des circuits de soins.

remonter
35
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM