Poster électronique

Lu.039 - Fibromyalgie : altération des performances posturales en condition quasi statique et influence de la fatigue
J Vaillant (1); P Revillet (2); AM Sévenier (2); R Juvin (2); A Dumolard (2); - (1) Grenoble - France; (2) Echirolles - France;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 32 fois.
Résumé
Introduction

La fibromyalgie est notamment caractérisée, par une fatigabilité musculaire accrue des sujets. Certains auteurs ont émis l’hypothèse de troubles de la posture et de la locomotion.
L’objectif principal de cette étude était d’évaluer les performances posturales des sujets fibromyalgiques, comparativement à des sujets sains. L’objectif secondaire était d’apprécier les modifications posturales induites après la réalisation d’une épreuve de marche de six minutes.

Patients et Méthodes

Les performances posturales de sujets fibromyalgiques (selon les critères de l’American College of Rheumatology) et de sujets sains ont été évalués selon deux conditions : les yeux ouverts (YO) et fermés (YF), avant et après un test de marche de six minutes. Les déplacements du centre des pressions (CP - en mm) sur plateforme de force étaient comparés à l’aide de tests non-paramétriques.

Résultats

Au total 11 sujets fibromyalgiques (âge 51 ± 8 ans ; moyenne ±écart type) et 12 sujets sains (âge 43 ± 9 ans) ont participés à l’étude. Les sujets fibromyalgiques ont évalué leur fatigue à l’issue du TM6 à 71 / 100 mm à l’EVA.
Avant TM6, les déplacements du CP étaient de respectivement (Groupe Fibromyalgique vs Sain) de 200 ± 145 mm contre 397 ± 243 mm, en condition YF (p<0,05) et 139 ± 61 contre 238 ± 136 mm, en condition YO (p = 0,06).
Après TM6, les performances d’équilibre étaient significativement altérées, en condition YF, seulement chez les sujets fibromyalgiques (p<0,05).

Discussion

Les sujets fibromyalgiques présentent des performances posturales altérées par rapport à des sujets sains, principalement en l’absence de compensation avec les afférences visuelles. Ce constat pourrait s’expliquer par les modifications sensorielles induites par l’état douloureux chronique touchant notamment les muscles. En outre, cette perturbation de la performance posturale est accentuée après TM6 (contrairement aux sujets témoins), mettant en exergue la fragilité de l’état de sujets et les risques de chutes en condition de fatigue.

Conclusion

Ces résultats invitent à rechercher les épisodes de chute chez ces sujets et à évaluer plus systématiquement leurs performances posturales, pour proposer au besoin, une rééducation de prévention de la chute.

remonter
49
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM