Poster électronique

Lu.037 - Seuil de sensibilité à la douleur et capacité de discrimination des pressions : fibromyalgiques vs témoins
J Vaillant (1); JN Peduzzi (2); B Wuyam (2); A Dumolard (2); R Juvin (2); - (1) Grenoble - France; (2) Echirolles - France;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 36 fois.
Résumé
Introduction

L’évaluation de la sensibilité à la pression est un élément important du suivi des patients fibromyalgiques. Il a été établi que les seuils de sensibilité douloureuse (SSD) étaient abaissés chez ces sujets. Le but de cette étude était d’observer la capacité de discriminer différentes pressions.

Patients et Méthodes

35 sujets sains et 14 sujets fibromyalgiques composaient la population. Un dolorimètre électronique a été utilisé pour mesurer les SSD. La pression était appliquée à 30 KPa/cm² par seconde jusqu’à ce que le sujet ressente une douleur. Les points sensibles au niveau du trapèze supérieur et du quadrant supérieur de la fesse ont été testés. Après un premier test pour définir le SSD, des pressions à 1/3, 2/3, et égales au SSD, étaient appliquées dans un ordre aléatoire. Parallèlement, les sujets cotaient à l’aide d’une Echelle Visuelle Analogique (EVA) la sensation ressentie. Ainsi, une courbe dose (pression appliquée) – réponse (douleur ressentie) était réalisée.

Résultats

Il existe une différence significative des SSD entre sujets sains (3,6 kg/cm² - trapèze et 4,7 kg/cm² - fessier) et sujets fibromyalgiques où l’on trouve respectivement 1,1 kg/cm² et 1,2 kg/cm² pour ces même points. Lors de l’application de pressions inférieures ou égales au SSD, il a été observé un « décalage vers la gauche » de la courbe dose-réponse chez les sujets fibromyalgiques.

Discussion

Ce travail confirme l’abaissement des SSD et met en évidence un décalage vers la gauche de la courbe dose-réponse, même sous le SSD, chez les sujets fibromyalgiques. C’est donc toute la gamme des sensations à la pression qui est modifiée et caractérisée par une hypersensibilisation à la pression. Toutefois, la capacité de hiérarchisation des niveaux de pressions est conservée.

Conclusion

La réalisation d’une courbe dose-réponse pourrait être utilisée dans le suivi des patients fibromyalgiques.

remonter
49
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM