Poster électronique

Ma.122 - Atteinte de la hanche chez les patients marocains atteints de spondylarthrite ankylosante
Y Ibn Yacoub (1); B Amine (2); H Abid (2); A Laatiris (2); N Hajjaj-Hassouni (3); - (1) Rabat-Salé - Maroc; (2) Salé - Maroc; (3) Rabat - Maroc;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 45 fois.
Résumé
Objectif

Evaluer la prévalence de la coxite, ses caractéristiques et ses corrélations chez les patients Marocains atteints de spondylarthrite ankylosante (SPA).

Matériels et Méthodes

Cent-vingt patients atteints de SPA selon les critères modifiés de New York étaient inclus de façon consécutive. Pour évaluer l'atteinte de la hanche nous avons évalué : la présence de douleurs de la hanche, les limitations des mouvements articulaires actifs et passifs, l'atteinte radiographique (le BASRI-Hip : Bath Ankylosing Spondylitis Radiological Index de la hanche (coxite si > ou = 2) ) et le retentissement fonctionnel (indice de Lequesne et le Harris hip Score (HHS) ). L'activité de la maladie (Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index (BASDAI) ), le retentissement fonctionnel (Bath Ankylosing Spondylitis Functional Index (BASFI) ) ; la mobilité spinale (Bath Ankylosing Spondylitis Metrology Index (BASMI) ) et la sévérité structurale (BASRI score total) étaient évalués. La vitesse de sédimentation (VS) et la C-réactive protéine (CRP) étaient mesurées. La qualité de vie (QdV) était évaluée par le questionnaire SF-36.

Résultats

A l'inclusion, 75 patients (62,5%) avaient une douleur de hanche (70 (93,3%) avaient une douleur bilatérale) avec une intensité de la douleur de 54,8±14,4. Soixante-huit patients (56,6%) avaient une limitation de la mobilité articulaire. Soixante-quatre patients (53,3%) avaient une atteinte radiographique de la coxo-fémorale (59 patients (92,2%) avec coxite bilatérale) avec un score élevé de BASRI-Hip = 3,1±1,2. Quatorze patients (11,6%) avaient une prothèse totale de la hanche. Le retentissement fonctionnel était élevé avec un score de Lequesne = 13,9±6,3 et un score de Harris = 61,8±17,4 (49 patients (40,8%) avaient un score de Harris> ou = 70 (indiquant une fonction médiocre) ). Les patients traités par biothérapies avaient des scores meilleurs de Lequesne (p = 0,011). En corrélation, l'atteinte radiologique des coxo-fémorales était associée à un âge de survenue précoce de la SPA (p = 0,006), au retard diagnostique (p = 0,001), à la limitation de la mobilité spinale (p<0,001), à une activité élevée de la maladie (BASDAI ; p = 0,025), à un retentissement fonctionnel important de la SPA (BASFI ; p<0,001), à une atteinte structurale sévère (BASRI total ; p<0,001) et à une altération significative du domaine physique et social de la QdV (pour tous p<0,001). En analyse uni et multivariée, les scores fonctionnels de Lequesne et Harris étaient significativement associés au retard diagnostique, à la limitation de la mobilité rachidienne, au retentissement fonctionnel de la maladie, aux scores radiologiques BASRI et BASRI-Hip et à l'atteinte de tous les domaines de la QdV (pour tous p< ou = 0,05).

Conclusion

Notre étude montre que l'atteinte de la hanche est fréquente chez nos SPA et a un impact négatif sur la QdV des patients. L'atteinte de la hanche chez nos malades était associée au retentissement fonctionnel de la SPA, sa sévérité structurale et la limitation rachidienne. Tenant en considération l'impact pronostique de l'atteinte de hanche dans la SPA, il semble nécessaire de reconnaitre et de prendre en charge précocement cette atteinte en particulier avec l'avènement de nouveaux traitements.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM