Poster électronique

Lu.129 - Une compression médullaire révélatrice de tumeurs intradurales
R Ben Soltana (1); R Akrout (1); M Ezzeddine (1); H Fourati (1); S Ben Djemaa (1); S Mahersi (1); I Hachicha (1); MZ Boudawara (1); S Baklouti (1); - (1) Sfax - Tunisie;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 51 fois.
Résumé
Introduction

Les tumeurs intra durales ne sont pas fréquentes et en raison de leur contact très étroit avec la moelle et les racines nerveuses, leur morbidité est considérable. La localisation cervicale est rare. La plupart de ces tumeurs sont bénignes et d'évolution généralement lente et sont souvent révélés par des signes neurologiques en fonction de leur localisation. Nous rapportons deux observations de tumeurs intra durales extra médullaires révélées par une compression médullaire cervicale et dorsale.

Observation

Observation 1 : Patiente âgée de 37 ans, sans antécédents pathologiques, présentant une lombosciatique L5 droite mécanique et lourdeur des membres inférieurs avec trouble de la marche. L'examen ne trouve pas de syndrome rachidien ni radiculaire. L'examen neurologique objective une marche ataxo-spasmodique, un syndrome quadripyramidal avec une quadriparésie. La biologie ne montre pas de syndrome inflammatoire ni autres anomalies. Les radiologies standard ont montré : un spondylolisthésis lombaire de L5 sur S1 par lyse isthmique et une rectitude cervicale. L'IRM médullaire a montré un processus expansif intra-canalaire, intradural et extra-médullaire à la hauteur de C6-C7 dont l'examen anatomopathologique a conclu à un schwannome qui a été complètement réséqué. L'évolution post-opératoire était favorable avec disparition de l'ataxie à la marche et récupération du déficit neurologique.
Observation 2 : patiente âgée de 65 ans, aux antécédents d'ostéoporose traitée, présente des lombo-sciatalgies mal systématisés depuis 3 mois avec installation récente de lourdeur des deux membres inférieurs. L'examen a mis en un syndrome rachidien lombaire. L'examen neurologique trouve une marche avec steppage à gauche, un déficit moteur distal et proximal du membre inférieur gauche avec des réflexes vifs aux deux membres inférieurs et un signe de babinski bilatéral. La biologie était normale et les radiologies standards ont montré une arthrose rachidienne avec discopathie dégénérative étagée. L'IRM dorso-lombaire a mis en évidence un processus expansif intra-dural extra-médullaire postérieur à la hauteur de D10 D11 comprimant et laminant la moelle dorsale avec un hyper signal centro-médullaire. La patiente a bénéficié d'une ablation de cette tumeur dont l'histologie a conclu à un méningiome de grade I.

Conclusion

Le traitement de choix des tumeurs intradurales est l'exérèse chirurgicale complète mais le recours à la radiothérapie en cas d'exérèse incomplète ou de récidive précoce est possible. Le pronostic est souvent favorable et dépend de l'importance du déficit neurologique préopératoire.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM