Poster électronique

Lu.059 - Caractérisation de la densité minérale de l’os sous-chondral du tibia : étude de reproductibilité
A Boudenot (1); S Pallu (1); C Jaffré (2); CL Benhamou (1); E Lespessailles (1); - (1) Orléans - France; (2) Rennes - France;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 36 fois.
Résumé
Introduction

L’analyse de la densité minérale osseuse (DMO) sous chondrale au tibia est une piste de recherche pour la prédiction de la dégradation structurale de la gonarthrose. Cette méthode d’analyse est plus rapide, potentiellement plus accessible et moins coûteuse que l’IRM. Aujourd’hui il n’existe pas de logiciel dédié à la mesure de la densitométrie osseuse (DXA) au genou. L’objectif de ce travail était d’étudier la reproductibilité des mesures de DXA en s’intéressant spécifiquement aux différents logiciels d’analyse et au positionnement du genou.

Matériels et Méthodes

Vingt sujets volontaires ont été recrutés pour procéder à l’étude de la DMO sous chondrale du genou gauche (Delphi, Hologic, Waltham, MA, USA). Quatre conditions ont été testés : 1) Logiciel rachis/Extension complète du genou, 2) Logiciel rachis/Flexion 20°, 3) Logiciel avant-bras/Extension complète, 4) Logiciel avant-bras/Flexion 20°. Trois acquisitions par condition ont été effectuées. Chacune de ces trois acquisitions a été effectuée après repositionnement. Les régions d’intérêt (ROI) mesuraient 20 mm de haut sur toute la largeur du plateau. Les mesures de reproductibilité intra-observateur et de repositionnement ont été mesurées aux plateaux médial (MED) et latéral (LAT) du tibia. Les résultats ont été calculés par la formule du RMS CV.

Résultats

Les résultats sont présentés dans le Tableau 1. Les scores de reproductibilité intra-observateur sont meilleurs avec le positionneur de flexion plutôt qu’en extension complète. La reproductibilité de repositionnement est meilleure avec le logiciel rachis qu’avec celui de l’avant-bras. L’étendue de la distribution des valeurs de DXA est plus importante pour la condition d’analyse « avant-bras/Flexion ».

Tableau 1 Reproductibilité de la densité minérale osseuse sous chondrale du tibia
Conditions de mesure Intra-
observateur
reposition-
nement
Etendue des valeurs DXA (g/cm²)
MED LAT MED LAT MED LAT
        min max min max
Rachis/Extension 0,55% 0,87% 2,40% 2,00% 0,729 0,980 0,699 0,880
Rachis/Flexion 0,24% 0,39% 1,93% 2,79% 0,705 1,016 0,651 0,911
Avant-bras/Extension 0,41% 0,45% 4,08% 3,69% 0,688 1,059 0,656 0,969
Avant-bras/Flexion 0,28% 0,36% 2,53% 2,91% 0,722 1,151 0,565 0,997
Les valeurs sont présentées sous forme de RMS CV exprimées en pourcentage.

Discussion

Nous présentons la première étude de mesure de reproductibilité de la DMO sous chondrale du tibia avec repositionnement et la première analyse comparative de différents logiciels. Indépendamment du logiciel d’analyse utilisé pour mesurer la DMO, le positionneur de flexion Hologic améliore la reproductibilité intra-observateur. En dépit d’une plus faible résolution d’image obtenue avec le logiciel rachis par rapport à l’avant-bras, nous obtenons de meilleurs résultats de reproductibilité de repositionnement avec le logiciel rachis et ceci que le positionneur soit ou non utilisé. L’étendue des valeurs de DMO est moindre en extension vs flexion, en LAT vs MED et avec le logiciel rachis vs avant-bras.

Conclusion

Compte tenu de l’importance dans la prédiction de la gonarthrose des mesures de densité minérale osseuse sous chondrale au site médial et des résultats obtenus, notre travail suggère que la meilleure condition associe le logiciel rachis au positionneur de flexion.

remonter
55
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM