Poster électronique

Me.06 - Prise en charge rééducative d’un enfant hémophilique après synovectomie du genou
S Jemni (1); S Boudokhane (1); S Salah (1); A Nouira (1); O Bacha (1); F Khachnaoui (1); N Rejeb (1); - (1) Sousse - Tunisie;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 67 fois.
Résumé
Introduction

L'hémophilie est une anomalie congénitale de la coagulation, qui peut compromettre le pronostic fonctionnel. L'hémophilie A ou B sévère se manifeste par des hémarthroses spontanées ou provoquées par des traumatismes minimes, débutant précocement, vers l'âge de la marche. Les hémarthroses récidivantes aboutissent à un état de synovite chronique puis à une destruction cartilagineuse et osseuse progressive constituant l'arthropathie hémophilique.

Matériels et Méthodes

C'est le cas d'un adolescent âgé de 17 ans, atteint d'une hémophilie majeur de type B et qui présente sur le plan orthopédique, une arthropathie du genou droit. Un traitement prophylactique par synovectomie chirurgicale a été décidé devant l'accroissement de la fréquence des hémarthroses et l'impotence fonctionnelle sévère non contrôlée par le traitement médicale substitutif (Facteur IX) et rééducatif. La prise en charge rééducative a été débuté à J5 de l'intervention, par des mobilisations passives sur arthromoteur (Kinetc®) dont l'amplitude était réglée en deçà du seuil douloureux. Parallèlement un travail passif puis actif du quadriceps a été entrepris à J8 post-opératoire. A J11, on a débuté la marche sous la couverture d'une attelle postérieure pour palier le déficit du quadriceps. Le programme rééducatif s'est déroulé initialement à l'hôpital, à raison deux fois par jours sous la couverture du facteur IX. A la sortie de l'hôpital, des séances de rééducations ont été prescrit afin de conserver le gain obtenu au niveau du genou, sans traitement préventif de facteur IX.

Résultats

On a observé une amélioration du bilan articulaire, musculaire, trophique et fonctionnel. A J40 post-opératoire la flexion du genou était de 110°. Sur le plan trophique, le gain des mensurations était de 2 cm au profil du quadriceps avec amélioration parallèle de la force musculaire du quadriceps et des ischio-jambiers. Le patient a récupéré une marche fonctionnelle sans aide à partir de J50 post-opératoire.

Discussion

Les synovectomies chirurgicales restent d'excellentes interventions pour le contrôle des hémarthroses. La physiothérapie et la rééducation, ont pour buts d'atténuer les douleurs, de restaurer et d'entretenir les amplitudes articulaires, le mouvement et la fonction.

Conclusion

Une prévention accrue, une rééducation précoce, une synovectomie réalisée précocement devraient permettre de limiter l'apparition de stades avancés d'arthropathies hémophilique, mais sa prise en charge reste difficile et mal codifiée.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM