Poster électronique

Ma.011 - Profil clinique et immunologique des manifestations ostéo-articulaires au cours de la sclérodermie systémique : à propos de 20 cas
A El Ouni (1); I Boukhris (1); E Cherif (1); S Azzebi (1); C Kooli (1); Z Kaouech (1); L Ben Hassine (1); N Khalfallah (1); - (1) Tunis - Tunisie;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 38 fois.
Résumé
Introduction

Certaines manifestations cliniques au cours des connectivites ont été classiquement associées à un profil immunologique particulier. Dans notre travail, nous nous sommes proposés d'étudier le profil clinique et immunologique des manifestations ostéoarticulaires chez 20 patients atteints d'une sclérodermie systémique (SS).

Résultats

IL s' agit d'une étude rétrospective incluant 20 patients atteints d'une SS hospitalisés dans un service de médecine interne de 2000 à 2011.
L'âge moyen des patients était 46 ans avec des extrêmes allant de 20 à 70 ans. Le sexe ratio était 9 femmes pour 1 homme. Tous nos patients avaient déjà des manifestations ostéoarticulaires au moment du diagnostic . Dix-huit d'entre eux (90%) présentaient des manifestations articulaires et 11 (55%) avaient des atteintes osseuses . Les atteintes articulaires se répartissaient comme suit : arthralgies (75%), rétraction digitale (35%) mais aucun malade n' avait de ténosynovite cliniquement patente, d'arthrite ou d'anomalies radiologiques articulaires . Les atteintes osseuses étaient dominées par l'acro-ostéolyse (65%). L'ostéodensitométrie a été pratiquée chez 4 patients révélant une ostéoporose chez 2 d'entre eux. Deux malades seulement avaient une calcinose sous-cutanée. Six de nos patients avaient un syndrome inflammatoire biologique mais notons que 4 d'entre eux avaient un lupus érythémateux systémique ou un syndrome de Gougerot Sjögren associés. Le bilan immunologique fait chez 18 patients a montré des anticorps antinucléaires positifs dans 85% des cas (antiScl70 : 25% et anticentromères : 15%). Aucune corrélation n'a été retrouvée entre les anticorps Scl70 et les différentes manifestations ostéoarticulaires.
Les données de notre série rejoignent globalement celles de la littérature, mais notons une prévalence relativement basse des atteintes tendineuses et de la calcinose sous-cutanée.

Conclusion

Les atteintes ostéoarticulaires au cours de la SS se caractérisent par une fréquence élevée et sont source de préjudices fonctionnel et esthétique. Certaines thérapeutiques ont permis d'améliorer le pronostic des atteintes viscérales, mais les résultats demeurent décevants en ce qui concerne les atteintes cutanées et ostéarticulaires.

remonter
59
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM