Poster électronique

Ma.108 - Corrélation CHAQ-HAQ dans une cohorte d’arthrite juvénile idiopathique suivie en consultation de transition
L Sparsa (1); P Quartier (1); A Kahan (1); C Job Deslandre (1); J Wipff (1); - (1) Paris - France;
24ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 33 fois.
Résumé
Introduction

Le retentissement fonctionnel des Arthrites Juvéniles Idiopathiques (AJI) est lié à la douleur, la raideur et la perte de fonction des articulations. Il est évalué par des scores de qualité de vie (sQDV) dont le principal, validé dans en France depuis 2002 [1], est le C-HAQ (Child Health Assessment Questionnary). Il constitue la version pédiatrique du HAQ (Health Assessment Questionnary) utilisé chez l’adulte. Au cours de la période dite de transition, il n’est actuellement pas établi s’il faut utiliser l’un ou l’autre de ces questionnaires.
Cette étude a pour objectif d’évaluer, par des sQDV, le retentissement fonctionnel des AJI en transition et d’établir lequel de ces questionnaires pourrait être utilisé dans cette population particulière.

Matériels et Méthodes

101 patients atteints d’AJI suivis à l’adolescence et l’âge adulte dans le cadre de la consultation de transition de l’Hôpital Cochin ont été inclus. Les données démographiques et celles de l’AJI ont été collectées : indice articulaire (IA) et synovial (IS), le nombre d’articulations limitées (LOM), les EVAs douleur / activité globale de la maladie/ médecin, la vitesse de sédimentation (VS), la CRP et le traitement en cours. Les sQDV évalués ont été : CHAQ versions enfant et parent, et le HAQ.

Résultats

73 femmes et 28 hommes ont été inclus. La moyenne d’âge était de 20,05 +/- 3,7 ans (11 à 33 ans). L’âge moyen au premier symptôme est de 8,2 +/- 4,8 ans alors que le diagnostic a été posé à 8,8 +/- 4,8 ans. Les diagnostics d’AJI se répartissent comme suit : 39 oligoarthrites, 23 de type spondylarthrite, 4 rhumatismes psoriasique, 20 formes polyarticulaires et 15 systémiques. 42/89 avaient une atteinte structurale. Les IA, IS et LOM moyens étaient respectivement de 1.3±2.2, 0.7±1.7 et 2.1±4.3. 39/98 étaient considérés en rémission.
Les scores CHAQ enfant et parents moyens étaient respectivement de 0.6±0.6 et 0,6±0.6. Le HAQ moyen était de 0.46±0.59. Les EVA douleur/globale/médecin étaient respectivement de 30.6±30.4, 20.7±22.3 et 13.8±15.9.
Il existe une corrélation forte entre le CHAQ et HAQ (r = 0.93, p<0.0001) ainsi qu’entre chacun de ces sQDV avec l’EVA douleur, globale et médecin et la rémission.

Conclusion

Les résultats de cette cohorte de patients atteints d’AJI suivis en consultation de transition montrent que le CHAQ et le HAQ sont fortement corrélés entre eux ainsi qu’avec les paramètres habituellement utilisés pour l’évaluation des patients en pratique courante. Le HAQ semble donc parfaitement utilisable dans cette population particulière de patients.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM