Poster électronique

Lu.063 - Quelle place pour l'échographie dans la prise en charge de la maladie de Dupuytren ?
G Gailly (1); H Lellouche (2); T Bardin (3); - (1) Vitry-sur-Seine - France; (2) Herblay - France; (3) Paris - France;
24ème Congrès
Poster
4
2 votes.
Vu 379 fois.
Résumé
Introduction

Compte tenu de l’essor de l’échographie rhumatologique, nous nous sommes intéressés à la place que pourrait prendre cet examen dans la prise en charge de la maladie de Dupuytren .Son intérêt à visée diagnostique est marginal .Le diagnostic est le plus souvent fait dès l’inspection et la palpation . L’échographie apporte- t-elle des précisions anatomiques suffisamment claires pour faciliter et sécuriser l’ aponévrotomie à l’aiguille, l’injection de collagénase, et pour la chirurgie classique par aponévrectomie Peut elle nous fournir des renseignements sur le potentiel évolutif de la maladie ? L’échoguidage en temps réel à visée thérapeutique, est-il envisageable compte tenu du peu de place à la main et surtout au doigt pour placer la sonde tout en positionnant l’aiguille ?
Ce travail préliminaire a pour objectifs de poser la problématique de l’intérêt de l’échographie dans cette pathologie et de colliger les données qui vont nous servir à améliorer notre compréhension de l’organisation de la fibrose de Dupuytren

Patients et Méthodes

Les images ont été faites avec un appareil équipé d'une sonde linéaire utilisée à sa fréquence maximale de 13 mHz. Les réglages doppler puissance étaient les mêmes que pour un examen habituel de la main et des doigts (fréquence Doppler de 10 mHz, PRF 750 mHz).

Résultats

La production collagénique pathologique est reconnue comme un continuum d'échostructures et de formes de reconnaissance parfois difficile. Les fibres prétendineuses longitudinales palmaires en s'épaississant vont avoir une échogénicité qui se modifie selon l'angle d'insonation (anisotropie) mais aussi selon leur caractère jeune ou ancien. Les lésions jeunes sont décrites comme plus hypoéchogènes que les lésions anciennes, leur reconnaissance est plus simple. Dans les formes évoluées, la corde peut se déformer en manchons plus ou moins mamelonnés sous le derme, devenir arciforme ou conserver une apparence rectiligne. On peut la décrire comme une échostructure d’organisation fibreuse ou lamellaire. Les combinaisons de ces véritables « filigranes échographiques » sont variées, plus ou moins prononcées.
A la paume, la fibrose de Dupuytren est le plus souvent à distance des éléments vasculo-nerveux et surplombe le tendon fléchisseur superficiel. Dans certains cas, des nodules hypertrophiés palmaires proximaux, gênants par leur volume contre-indiquent habituellement le traitement par aponévrotomie à l’aiguille compte tenu de la proximité des tendons. L’échographie permet de préciser la place des différents éléments et éventuellement de lever cette contre-indication. A la base des doigts longs, la forme palmante, particulièrement invalidante, peut être difficile à traiter. La fibrose peut croiser, à ce niveau, le paquet vasculo-nerveux et limiter les traitements percutanés. De même, les formes digitales avec la présence, assez rare en pratique, de brides spiralées qui modifient l’organisation anatomique habituelle, dans le canal digital, amenant le paquet vasculo-nerveux à la partie centrale du doigt et augmentant le risque d’hypoesthésie temporaire voire d’anesthésie définitive, après traitement à l’aiguille, mais aussi parfois après chirurgie. Dans toutes ces formes l’échographie peut guider la main du thérapeute pour limiter les risques d ‘incident ou de complication.

Conclusion

Malgré la complexité échographique d'une main de Dupuytren, notamment en cas de multiples cordes, cet examen va permettre un repérage, des mesures et un positionnement anatomique précisant les points cibles préférentielles pour un traitement per cutanée sécurisé et plus aisé. Un matériel de qualité et adapté facilitera le confort d'acquisition rapide d'images lisibles.

remonter
55
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM