Poster électronique

Me.135 - Intérêt de l'arthrodèse inter-somatique par voie antérieure pour la prise en charge des lombo-radiculalgies
C Barrey (1); JC de Battista (1); P Montagna (1); K Mosbah (1); H Belliard (1); G Perrin (1); - (1) Lyon - France;
21ème Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 151 fois.
Résumé
Objectif

L'objectif de ce travail est de rapporter notre expérience concernant une série consécutive de patients lombo-radiculalgiques ayant subi une arthrodèse lombaire intersomatique par voie antérieure rétro-péritonéale.

Patients et Méthodes

Quarante-deux patients adultes ont été pris en charge entre février 2006 et avril 2007 pour un tableau de lombo-radiculalgie invalidante par discopathie dégénérative monosegmentaire. Les indications étaient relativement variées et regroupaient la discopathie inflammatoire type Modic 1, la discopathie post-discectomie, le rétrolisthésis L5-S1, la discopathie dégénérative isolée ou associée avec une hernie sous ligamentaire, et la discopathie de compensation au-dessus d'une malformation de charnière.
L'état clinique pré-opératoire, les données radiographiques ainsi que la technique chirurgicale utilisée sont rapportées.

Résultats

L'age moyen de la série était de 42 ± 11 ans et comprenait 24 femmes et 18 hommes. Le recul au dernier contrôle était de 12 mois en moyenne.
L'abord chirurgical antérieur du rachis lombaire a toujours été rétro-péritonéal para-rectal (droit en L5-S1 et gauche en L4-L5) sauf dans un cas où l'abord a été transpéritonéal. L'abord a pu être vidéo-assisté dans 15 cas.
L'arthrodèse a toujours concerné un seul niveau sauf dans deux cas et a été réalisée au moyen d'une cage lordosante en PEEK remplie de substituts osseux imbibés de cellules hématopoïétiques. Une ostéosynthèse était systématiquement associée par l'intermédiaire d'une ou de deux plaques visées.
L'efficacité sur la radiculalgie a été constante sauf 1 cas pour les patients radiculalgiques en pré-opératoire (26/42) et a été évaluée au moyen de l'échelle EVA et du score Oswestry.
Une complication post-opératoire est directement en rapport avec l'abord : lymphocèle rétro-péritonéale. Aucune complication mécanique n'est à déplorer et la technique a été efficace concernant la restauration de la lordose segmentaire.

Conclusion

A travers cette série l'arthrodèse lombaire intersomatique par voie antérieure nous est apparue comme une technique fiable et efficace y compris en présence d'une radiculalgie par compression discale.

remonter
44
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM