Poster électronique

Lu.20 - Métastases osseuses du cancer de la prostate observées en hospitalisation rhumatologique à Lomé (Togo)
O Oniankitan (1); K Kakpovi (1); P Houzou (1); E Fianyo (1); VE Koffi-Tessio (1); KC Tagbor (1); M Mijiyawa (1); - (1) Lomé - Togo;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 27 fois.
Résumé
Objectif

Déterminer le profil épidémiologique, sémiologique et thérapeutique des métastases osseuses du cancer de la prostate.

Patients et Méthodes

Il s’est agi de l’étude d’une série de cas concernant des patients hospitalisés en rhumatologie entre 1990 et 2010 pour métastases osseuses du cancer de la prostate.

Résultats

58 des 2881 patients (2%) hospitalisés ont souffert d’une métastase osseuse du cancer de la prostate. L’âge moyen à l’admission était de 64,3% ± 8,9 ans, la durée moyenne d’évolution de 28, 4 ± 44,2 mois et la durée moyenne d’hospitalisation de 38,1 ± 48,2 jours. Le cancer de la prostate était connu dans 27% des cas avant la métastase qui était révélatrice dans 73% des cas. Le début de la maladie était progressif chez 46 patients (79%) et brutal chez les 12 autres (21%). L’altération de l’état général, la douleur inflammatoire, les signes de prostatisme et la compression médullaire étaient les principaux modes de révélation chez nos patients respectivement dans 81,1%, 75,9 %, 58,6% et 36,2 % des cas. Le rachis était le principal siège de la douleur (89,6 %). L’ostéocondensation était la principale lésion radiologique observée (58,6%). L’antigène spécifique de la prostate était en moyenne de 301,8 ng/ml. L’examen anatomopathologique a confirmé un adénocarcinome de la prostate chez 16 (27,6%) des 18 patients qui avaient bénéficié de la biopsie. Le traitement hormonal par les anti-androgènes essentiellement était administré chez 50 patients (86,2%) alors que 19 patients (32,7%) seulement avaient pu bénéficier d’un traitement chirurgical et 17 (29,3%) d’un traitement orthopédique. Le décès en cours d’hospitalisation était observé chez sept patients (12,1%).

Conclusion

Le cancer de la prostate est une affection fréquente et sévère chez le noir. Son diagnostic est tardif et se fait dans la majorité des cas au stade de métastases.

remonter
48
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM