Poster électronique

Lu.114 - Effets de la forme soluble et la forme membranaire de FasL sur les synoviocytes fibroblastiques de patients atteints de PR ou d’AO
R Audo (1); F Calmon-Hamaty (1); B Combe (1); M Hahne (1); J Morel (1); - (1) Montpellier - France;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Introduction

FasL a été envisagé comme thérapie induisant l'apoptose des FLS de patients atteint de polyarthrite rhumatoïde (PR) Dans certains modèles animaux, l'injection d'agoniste de Fas permet de contrôler l'arthrite expérimentale et la forme membranaire de FasL est capable d'induire la mort des FLS. Cependant, les concentrations FasL soluble (sFasL) sont augmentées dans le liquide synovial de patients PR et sont corrélées avec l'activité de la sévérité de la maladie. De récentes études suggèrent que FasL peut avoir des effets ambivalents en fonction de sa forme soluble ou membranaire (1). Nous avons donc étudié l'effet de différentes formes de FasL sur les FLS de patients atteints de PR en nous intéressant à l'apoptose et la prolifération.

Matériels et Méthodes

Les FLS sont traités avec différentes préparations de FasL (FasL-Flag± Ac -Flag, FasL-Fc ou sFasL) ou un anticorps (Ac) agoniste - Fas. L'apoptose a été mesurée par le test d'annexine V/TOPRO par cytométrie en flux et la prolifération par un test d'incorporation de la thymidine tritiée. L'activation des voies de signalisation ont été évaluées par western-blot. Nous avons étudié l'implication de ces différentes voies grâce à des inhibiteurs chimiques.

Résultats

FasL-Flag seul -mimant la forme soluble- n'est pas capable d'induire l'apoptose des FLS (8%±8 n = 5) mais active leur prolifération (d'un facteur 3,3±1). De même, une préparation commerciale de FasL soluble est seulement capable d'activer la prolifération (9,3±3,3 ; n = 2). En revanche, la préparation mimant la forme membranaire de FasL (FasL-Flag+ Ac -Flag) active fortement l'apoptose (52%±18 ; n = 5) et active modérément la prolifération des FLS (d'un facteur 2,2±0,3 ; n = 4). Ce double effet a pu être confirmé de différentes manières. Ainsi, la stimulation par l'anticorps agoniste - Fas permet d'induire l'apoptose (38%±18 ; n = 2) et la prolifération (d'un facteur 2,5±0,15). FasL-Fc, suivant la concentration (et donc le niveau d'agrégation) permet d'activer la prolifération ou l'apoptose. L'apoptose et prolifération induite par FasL sont inhibées par le récepteur solubilisé. Nous avons pu observer que FasL active significativement les voies de signalisation ERK, JNK et Akt/PI3-K (n = 5). L'inhibition de ces voies inhibe la prolifération induite par FasL. En revanche, seule l'inhibition de JNK permet d'augmenter significativement la mort induite par FasL. Les caspases sont activées et de manière surprenante, l'inhibiteur des caspases (z-VAD-fmk) bloque l'apoptose et la prolifération induite par FasL (n = 5) suggérant la participation d'une ou plusieurs caspases dans la prolifération induite par FasL. Enfin, nous avons observé que les FLS de patients atteints d'arthrose sont sensibles à l'apoptose induite par FasL-Fc mais sont résistants à la prolifération induite par FasL-Fc ou sFasL (n = 3).

Discussion

L'utilisation de différentes préparations nous ont permis de montrer que mFasL possède un double effet sur les FLS de patients, avec une apoptose importante et une prolifération plus modérée, tandis que la forme soluble n'est pas capable d'activer l'apoptose mais active de manière importante la prolifération des FLS. La prolifération induite par FasL n'a pas été observée chez les patients atteints d'arthrose.

Conclusion

Nos résultats montrent que l'état de FasL, selon qu'elle est sous forme soluble ou membranaire pourrait expliquer les effets paradoxaux de cette cytokine dans la PR

remonter
51
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM