Poster électronique

Ma.102 - Le poids du patient est-il prédictif de la réponse thérapeutique sous abatacept ?
V Ducoulombier (1); M Vandecandelaere (1); H Luraschi (1); C Haffner (1); E Houvenagel (1); - (1) Lomme - France;
25eme Congrès
Poster préféré des congressistes
Poster
5
1 votes.
Vu 40 fois.
Résumé
Introduction

Le schéma posologique de l’Abatacept diffère des autres biothérapies utilisées par voie IV. Il n’y a pas d’adaptation stricte en fonction du poids corporel. Aussi les posologies en mg/kg peuvent varier sensiblement en fonction des patients (avec des différences pouvant approcher les 40%). Nous avons voulu étudier l’impact potentiel de ces variations sur la réponse thérapeutique.

Patients et Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique, ayant inclus consécutivement des patients présentant une polyarthrite rhumatoïde, chez qui un traitement par Abatacept a été institué, et pour lesquels nous disposions d’un suivi d’au moins 1 an.

Résultats

53 patients ont été inclus, 40 femmes et 13 hommes, âgés en moyenne de 59,2 ans, ayant reçu précédemment 1,85 biothérapies en moyenne, et présentant un DAS28 moyen à l’inclusion de 5,35.
L’Abatacept était prescrit en association avec un DMARD dans 54,7 % des cas et avec une corticothérapie orale dans 64,1% lors de l’inclusion.
Les taux de maintien thérapeutique étaient de 84,9% à 6 mois et de 56,6 % à 1 an.
La cause d’arrêt la plus fréquente était une efficacité jugée insuffisante (82,2 %).
Le poids moyen des patients était de 71,4 kg (min = 41 kg – max = 110 Kg). La posologie moyenne était de 9,8 mg/kg (min = 7,6 mg/kg - max = 12,5 mg/kg).
16 patients recevaient une posologie inférieure ou égale à 9 mg/kg, Le taux de maintien à 1 an était dans ce cas de 50 % (7 arrêts pour inefficacité, 1 pour intolérance).
14 patients recevaient une posologie supérieure ou égale à 11 mg/kg. Le taux de maintien à 1 an était également de 50 % (7 arrêts pour inefficacité).

Conclusion

Cette étude est un travail préliminaire. La méthodologie et les faibles effectifs ne permettent pas de retenir de conclusions de manière formelle. Les résultats semblent toutefois montrer que le poids du patient influerait peu ou pas sur la réponse thérapeutique sous Abatacept.

remonter
47
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM