Poster électronique

Lu.148 - Poids des arthropathies microcristallines en France à partir des données d’hospitalisation
M Maravic (1); HK Ea (1); CFMR - (1) Paris - France;
25eme Congrès
Poster
2
1 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Objectif

Décrire le poids des arthropathies microcristallines en France à partir des données hospitalières 2010 en secteur aigu.

Patients et Méthodes

Les données ont été extraites du programme de médicalisation du système d’information. Toutes les hospitalisations mentionnant en diagnostic principal une arthropathie microcristallines (goutte, chondrocalcinose, autre) ont été sélectionnées. Les informations suivantes ont été décrites : nombre de séjours, âge moyen, sex-ratio, durée moyenne de séjour, comorbidités mentionnées en diagnostic associé telles celles liées au syndrome métabolique (diabète, dyslipidémie, obésité, hypertension) ou non (cardiopathie ischémique, insuffisance rénale, accidents vasculaires cérébraux). A cette analyse descriptive a été réalisée une évaluation économique (application des tarifs publics 2011, point de vue de la société).

Résultats

Il a eu 8330 hospitalisations en rapport avec une prise en charge médicale ou chirurgicale d’une arthropathie microcristalline en 2010, représentant 0,34% de l’ensemble des hospitalisations du secteur aigu. Le tableau 1 décrit les principales caractéristiques de ces hospitalisations.
Concernant le syndrome métabolique, 5,7%, 6,3%, 11,7% and 32,8% des hospitalisations sont décrites avec la présence respective d’une obésité, d’une dyslipidémie, d’un diabète non insulinodépendant et d’une hypertension. Seules 13% des hospitalisations présentent au moins deux de ces pathologies. Les accidents vasculaires cérébraux, les cardiopathies ischémiques et l’insuffisance rénale chronique sont renseignées respectivement dans 1,6%, 7,2% et 9,8% des hospitalisations.

Table 1 - Description des hospitalisations pour arthropathies microcristallines en secteur aigu en 2010 en France
  Goutte Chondrocalcinose Autres Total
Séjours (nombre) 3966 3551 813 8330
% de femme 30 60 50 45
% de prise en charge médicale 81 86 90 84
Age (moyenne ± ET) 69,2 ±15,0 75,6±13,5 70,4±16,4 72,1±14,9
Durée moyenne de séjour ± ET (médiane : minima-maxima) 6,8 ± 7,1
(5: 0-69)
7,8±7,6
(6: 0-109)
7,6±7,2
(6: 0-56)
7,3 ± 7,4
(6: 0-109)
Coût hospitalier (2011€) 11,7 11,7 2,6 26
% coût lié à la prise en charge médicale 87 91 93 89
Coût moyen ± ET (minima-maxima) 2949±1853 (391-14089) 3297±1936      (391-27853) 3153±1854 (497-13647) 3118±1896 (391-27853)

Conclusion

Il s’agit de la première étude décrivant le poids de la prise en charge en secteur aigu des arthropathies microcristallines à l’échelon national. Il est à noter le sous codage des éléments participant à la définition du syndrome métabolique par rapport aux données de cohortes. Cette évaluation ne décrit qu’une partie du poids de ces affections qui mériterait d’être complétée par des données de prise en charge hors hospitalisation.

remonter
62
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM