Poster électronique

Ma.130 - Évaluation de l'activité des spondylarthropathies sous biothérapie (adalimumab) : quel score utiliser ?
R Allat (1); (2) H.Amroun,(1)N. Hammoumraoui,(2) F. Mecabih,(1) F.Sadouki,(2) M.C.Abadi (1) H.Djoudi - (1) Alger - Algerie;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 33 fois.
Résumé
Introduction

l'éfficacité des anti-TNF dans les spondylarthropathies est bien connu aujourd'hui.plusieures échelles d'évaluation ont été proposé, le score ASDAS a été proposé aprés avis d'experts pour mieux évaluer l'activité de la maladie et l'éfficacité des traitements.
l'objectif principal : faire la comparaison entre le BASDAI et l'ASDAS dans l'évaluation de l'activité de la maladie ; objectifs secondaires : évaluation d'autres paramètres (ASAS20,EVA, BASFI, raideur, fatigue et VS.
Patients et méthodes : Etude prospective portant sur 34 patients qui présentent une spondylarthropathie, mis sous anti-TNF (ADALIMUMAB) d'octobre2008 à juillet 2011.on a recueillis les différentes données socio-démographiques, l'examen clinique, biologique et radiologique.Les indices d'activité et de sévérité ont été évalués (BASDAI-BASFI) et les différents paramètres permettant le calcul de l'ASDAS.La CRP est utilisée comme paramètre biologique pour le calcul de l'ASDAS.Les résultats ont été appréciés à S2 et S12. L'analyse statistique, en utilisant le test de student.

Résultats

74% des patients c'est des hommes (25H/9F).L'âge moyen est de 38 ans (24-56 ans), l'âge de début de la maladie est en moyenne de 21 ans (6- 49 ans).La maladie évolue depuis 15 ans.Initialement le BASDAI était à (6,39), l'ASDAS (4,08), les autres paramètres : BASFI (6,29), EVA (82,95), la raideur (6,42), la fatigue (6,97), le BASMI (5), le BASRI (2) et la VS (49,73).
l'ètude analytique à montré une amélioration trés significative du score BASDAI avec l'obtention d'un état de maladie inactive chez tous les patients à S2 (2,13) et S12 (1,40).Egalement l'amélioration du score ASDAS est statistiquement trés significative mais on abouti à un état d'activité modérée de la maladie à S2 (1,97) et S12 (1,65 ).
L'amélioration thérapeutique est obtenue chez 94% selon le score ASDAS et à 100% de répondeurs ASAS20.Avec les autres paramètres on a eu une nette amélioration.

Conclusion

Notre travail confirme que l'ASDAS est le meilleur discriminant de l'activité de la maladie et aussi de l'action des traitements.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM