Poster électronique

Lu.79 - Les modalités de surveillance des malades sous corticothérapie auprès des médecins généralistes
M Makhchoune (1); S Janani (1); L Belksir (1); O M'Kinsi (1); - (1) Casablanca - Maroc;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 33 fois.
Résumé
Introduction

Les corticoïdes sont des traitements miraculeux par leurs propriétés anti inflammatoires et immunosuppressives très marquées.Ils sont utilisés pour plusieurs pathologies notamment respiratoires, rhumatologiques et rénales (…) La corticothérapie fait partie de l’arsenal thérapeutique des médecins généralistes.

Patients et Méthodes

Nous avons menu une enquete téléphonique auprès des généralistes avec un questionnaire pratique pour évaluer les modalités de surveillance clinico-biologique chez tout malade sous corticothérapie et nous rapportons les résultats préliminaires.

Résultats

300 médecins exerçant à Casablanca ont été contacté jusqu'à maintenant, 202 ont répondu à notre questionnaire et parmi les médecins qui ont répondu, 30% uniquement prennent la TA et le poids avant de démarrer la corticothérapie et 20% des praticiens demandent une kaliémie, une glycémie à jeun et une vs .Par contre aucun bilan osseux ni évaluation aucun médecin ophtalmologique n’est demandés .
La fréquence de la surveillance diffère selon les médecins et l’indication de la corticothérapie. Elle est en moyenne d’une évaluation par 03 mois pour les maladies inflammatoires chroniques
Cette surveillance consiste à la prise de la TA et la recherche d’œdèmes des membres inférieures pour 35% des médecins et un bilan biologique associé comportant un contrôle de la glycémie pour 20% des médecins.
L’éducation des patients est faite par 15 % des médecins sur les effets secondaires surtout le diabète et l ostéoporose cortico induite
Le sevrage est fait progressivement pour tous les médecins répondeurs pour la corticothérapie de long court mais la cotisolémie de 08h demandé par 25 % des médecins.

Conclusion

Le manque d information sur la corticotherapie retentit sur la prise en charge des malades d’où l’intérêt de revoir la politique et les modalités de la formation médicale continue.

remonter
46
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM