Poster électronique

Lu.53 - Tuberculose ostéo-articulaire et expression multifocale : le nouveau visage
N Boudersa (1); A Lakehal (1); D Zoughailech (1); M Bouzitouna (1); MR Cheriet (1); aucun cnflit d'intérêt à signaler - (1) Constantine - Algerie;
25eme Congrès
Poster
3
2 votes.
Vu 38 fois.
Résumé
Introduction

L'existence chez l'Homme de la tuberculose ostéo-articulaire (TOA) depuis des temps très anciens, est le témoin d'une grande adaptation. Cette dernière ne pouvait se faire sans de continuels changements.
Patients et Méthodes : on a étudié l'expression multifocale de la TOA confirmée chez 132 patients, recrutés de 1989 à 2010, toutes formes topographiques confondues : vertébrale, articulaire et ostéo-articulaire, osseuse et ténosynoviale. La saisie a été faite sur Epi-info. L'analyse a utilisé les tests de regression linéaire.

Résultats

on a étudié 270 foyers tuberculeux ostéo-articulaires : 51.11% au niveau du rachis, 30.37% au niveau des membres, 9.63% au niveau du thorax, 7.77% au niveau du bassin et 1.11% au niveau des tendons. La forme multifocale a été observée chez 46.97% des patients. L'analyse du recrutement annuel a montré une tendance à l'augmentation de ces formes avec un coefficient de corrélation significatif (r2 = 0.01).
Discussion : la fréquence des formes multifocales est élevée. Une étude dans le même pays, entre 1968 et 1984, a retrouvé une fréquence de 10.74% (70 / 652 TOA toutes localisations confondues). S'agit-il d' une agressivité plus développée, d'une défense moins adaptée ou plutôt d'une exploration plus performante ? . En tout cas, les signes d'appel clinique d'un foyer tuberculeux ostéo-articulaire sont tels qu'ils ne le laissaient inaperçu.

Conclusion

l'expression multifocale parait être un trait majeur du visage actuel de la TOA.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM