Poster électronique

Lu.40 - Tuberculose sacrée, une localisation rare : à propos de 3 cas
F Lazrak (1); FZ Elouazzani (1); FE Abourazzak (1); L Tahiri (1); M Benzagmout (1); M El Faiz Chaoui (1); T Harzy (1); - (1) Fès - Maroc;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 44 fois.
Résumé
Introduction

La tuberculose ostéoarticulaire représente 2 à 5 % de l’ensemble des tuberculoses. La localisation vertébrale représente au moins 50 % des cas et siège au niveau du rachis dorsolombaire dans 80 % des cas. La tuberculose sacrée isolée reste rare. Nous en rapportons trois observations.

Résultats

Observation N° 1
Mme D.H âgée de 30 ans se plaignait depuis un an et demi de lombosciatalgie droite inflammatoire qui s’est aggravée il y a 2 mois, évoluant dans un contexte d’amaigrissement non chiffré. L’examen clinique révélait une raideur lombo-sacrée sans déficit neurologique. Le bilan biologique montrait une VS à 90 mm, une CRP à 45 mg/l. L’intradermoréaction à la tuberculine était à 15 mm. La recherche de BK dans les crachats et les urines était négative. Une radiographie du bassin montrait une lésion ostéolytique du sacrum avec extension à l’articulation sacro-iliaque droite. Le scanner a confirmé l’existence d’une lésion ostéolytique de l’aileron sacré droit avec une collection à extension endo-pelvienne. L’IRM a montré la présence de sacro-iliite avec une collection liquidienne intéressant l’os sacré et iliaque, et les parties molles fessières et pelviennes en regard. L’étude anatomopathologique d’une biopsie sacrée était en faveur d’une tuberculose caséo- folliculaire. La patiente a été mise sous anti-bacillaires pour une durée de 9 mois.
Observation N° 2
Mme A.H âgée de 23 ans, a consulté pour une lombosciatalgie S1 gauche inflammatoire remontant à 5 mois évoluant dans un contexte de fièvre, sueurs nocturnes et amaigrissement de 20 kg. L’examen clinique retrouvait une raideur lombaire sans signes déficitaires. L’intradermoréaction à la tuberculine était à 18 mm. La recherche des BK dans les crachats était négative. La radiographie du bassin était normale. Le Scanner abdomino-pelvien a retrouvé des collections abcédées pré-sacrées et rétro-cotyloïdiennes avec lyse de S2. L’IRM pelvienne a objectivé des collections fusant vers l’aileron sacré et la fesse gauche. La patiente a bénéficié d’un drainage chirurgical des collections et d’une biopsie sacrée. L’étude histologique a montré un granulome épithélio-giganto-cellulaire avec nécrose caséeuse. Un traitement anti-bacillaire a été instauré pour une durée de 9 mois. L’évolution après un traitement de 4 mois a été marquée par la régression de la douleur lombo-sacrée et radiculaire
Observation N° 3
Mme A.M âgée de 35 ans, se plaignait depuis 1 an de lombosciatalgie droite de caractère inflammatoire sans déficit neurologique à l’examen clinique. Une tomodensitométrie du bassin a montré une lésion lytique sacrée droite étendue jusqu’au canal sacré. L’étude histologique a révélé un granulome caséeux et des cellules géantes multinucléées. La patiente a reçu un traitement anti-bacillaire pour une durée d’un an avec une nette amélioration.

Conclusion

La tuberculose sacrée isolée est exceptionnelle et cause souvent un retard diagnostique. Elle doit toujours être évoquée devant tout processus lytique du sacrum, en particulier en zones d’endémie tuberculeuse, pour éviter ou au moins réduire la morbidité de cette maladie qui reste généralement curable.

remonter
45
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM