Poster électronique

Ma.47 - Anomalies coronaires et arthrite juvénile idiopathique systémique
C Galeotti (1); I Koné-Paut (1); - (1) Le Kremlin-Bicêtre - France;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 25 fois.
Résumé
Introduction

Les patients avec arthrite juvénile idiopathique systémique (AJI-S) et maladie de Kawasaki (MK) présentent les mêmes symptômes initialement, notamment une fièvre prolongée et une éruption cutanée. Une dilatation des coronaires à l’échocardiographie oriente vers une MK. Cependant, une étude prospective en 2004 a montré une dilatation des coronaires chez 5 patients parmi 12 avec une AJI-S.

Patients et Méthodes

Nous présentons 3 autres enfants âgés de 10 à 15 mois, avec une AJI-S, et des anomalies coronaires au diagnostic. Les patients ont eu une échocardiographie devant la suspicion de MK.

Résultats

Une MK a été suspectée initialement à cause de la fièvre prolongée, d’une éruption cutanée et d’un syndrome inflammatoire biologique important. L’échocardiographie initiale a montré une péricardite chez deux patients, et des anomalies de l’artère coronaire droite chez les trois patients (dilatation, épaississement et irrégularité de la paroi). L’AJI-S a été finalement diagnostiquée devant la persistance d’une fièvre en pic malgré deux perfusions d’IgIV et l’apparition secondaire d’arthrites.

Conclusion

Chez les très jeunes enfants, la MK et l’AJI-S peuvent être confondues à cause de signes cliniques communs initialement, mais également car une vascularite transitoire des coronaires peut être observée.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM