Poster électronique

Lu.23 - Profil clinique, thérapeutique et évolutif des plasmocytomes osseux
M Jguirim (1); S Zrour (1); I Bejia (1); M Touzi (1); N Bergaoui (1); - (1) Monastir - Tunisie;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 36 fois.
Résumé
Introduction

Le plasmocytome solitaire osseux est une variété rare de prolifération plasmocytaire caractérisée par la présence d’une tumeur plasmocytaire isolée localisée à un segment osseux. L’évolution fréquente du plasmocytome solitaire osseux vers le myélome multiple remet toujours en question son authenticité nosologique. L'objectif est d'étudier les aspects cliniques, thérapeutiques et évolutifs du plasmocytome solitaire osseux.

Résultats

Revue rétrospective des dossiers de 7 malades diagnostiqués et traités dans le service de rhumatologie de Monastir pour un plasmocytome solitaire osseux selon les critères diagnostiques suivants : preuve histologique de prolifération plasmocytaire avec une lésion radiologique unique et sans diffusion plasmocytaire médullaire. Il s’agissait de 7 hommes. L’âge moyen était de 43 ans (22–64). Le siège des lésions était rachidien dans trois cas, fémoral dans deux cas, costal dans un cas et multifocal dans un cas. Tous les malades ont reçu une radiothérapie, associée à la chirurgie dans 5 cas et à la chimiothérapie dans deux cas. La dose moyenne de radiothérapie était de 40 Gy. Avec un recul moyen de 22 mois (7 à 48 mois), une récidive locale a été notée à 48 mois. Cinq malades ont évolué vers un myélome multiple après un délai moyen de 60 mois. Un patient a eu une localisation extramédullaire. La présence d’un pic monoclonal, présent chez 4 patients au moment du diagnostic, semblait en corrélation avec une évolution défavorable.

Conclusion

La radiothérapie constitue un traitement efficace du plasmocytome solitaire osseux. L’évolution fréquente vers le myélome multiple justifie la détermination précise des facteurs prédictifs et la discussion des nouvelles combinaisons thérapeutiques associant la chimiothérapie à la radiothérapie. Une surveillance clinique et biologique est recommandée pour dépister à temps une transformation myélomateuse.

remonter
48
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM