Poster électronique

Ma.28 - Déterminants de la densité minérale osseuse apparente dans un groupe d’adolescents et de jeunes hommes
E Rahbany (1); E Moussa (1); R El Hage (1); - (1) Kelhat-el-Koura - Liban;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 22 fois.
Résumé
Objectif

Le but de cette étude était d'explorer les relations entre l’âge, les caractéristiques morphologiques (poids, taille, masse maigre, masse grasse et indice de masse corporelle), la consommation calcique journalière (CCJ), le volume hebdomadaire d’activité physique et la densité minérale osseuse apparente (DMOA, g/cm3) du corps entier (CE), du rachis lombaire (RL), du col fémoral (CF) et du 1/3 Radial chez un groupe d’adolescents et de jeunes hommes.

Matériels et Méthodes

Quatre-vingts adolescents et jeunes adultes âgés de 14 à 30 ans (moyenne de 18,7 ± 4,6 ans) de sexe masculin ont participé à cette étude. Les adolescents étaient tous pubères (Tanner 3-5). Le poids et la taille ont été mesurés et l’indice de masse corporelle (IMC) a été calculé. La composition corporelle (masse maigre, masse grasse et pourcentage de masse grasse) et la densité minérale osseuse (DMO) ont été mesurées par absorptiométrie biphotonique à rayons-X (DXA). La DMOA au niveau du corps entier, du rachis lombaire (L2-L4), du col fémoral et du 1/3 Radial a été calculée en utilisant des formules validées. Le volume hebdomadaire d’activité physique et la consommation calcique journalière ont été évalués à l’aide des questionnaires validés. La maturité sexuelle a été évaluée à l’aide d’un auto-questionnaire validé.

Résultats

L’âge était positivement corrélé à la DMOA du corps entier (r = 0,41 ; P < 0,01), du rachis lombaire (r = 0,43 ; P < 0,001) et du 1/3 Radial (r = 0,35 ; P < 0,01) mais pas à la DMOA du col fémoral. Le poids, la masse maigre et l’indice de masse corporelle (IMC) étaient positivement corrélés à la DMOA du rachis lombaire (coefficients de corrélation compris entre 0,41 et 0,43 ; P < 0,01) et du col fémoral (coefficients de corrélation compris entre 0,24 et 0,28 ; P < 0,05) mais pas à la DMOA du corps entier et du 1/3 Radial. Le pourcentage de masse grasse était négativement corrélé à la DMOA du corps entier (r = -0,30 ; P < 0,05). La taille, la consommation calcique journalière et le volume hebdomadaire d’activité physique n’étaient pas significativement corrélés aux densités minérales osseuses apparentes calculées.

Discussion

Chez les adolescents de sexe masculin et les jeunes hommes, les forces d’association entre les caractéristiques morphologiques (poids, taille et IMC) et la DMOA (en g/cm3) semblent être influencées par le site osseux étudié et par le type d’os (cortical vs. Trabéculaire). De plus, l’âge semble être un déterminant positif de la DMOA du corps entier, du rachis lombaire et du 1/3 Radial mais pas de la DMOA du col fémoral dans la population étudiée.

Conclusion

Cette étude suggère que le poids, la masse maigre et l’indice de masse corporelle sont des déterminants positifs de la DMOA des sites porteurs (rachis lombaire et col fémoral) mais pas de la DMOA du corps entier et du 1/3 Radial chez les adolescents et les jeunes adultes de sexe masculin.

remonter
53
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM