Poster électronique

Ma.129 - Synoviorthèse à l'yttrium90 dans les hydarthroses persistantes du genou au cours des spondylarthropathies
F Hanni (1); C Makhloufi-Dahou (1); F Mechid (1); SE Bouyoucef (1); EH Ali (1); B Mansouri (1); N Ait Hamadouche (1); H Si Ahmed (1); S Abtroun-Benmadi (1); - (1) Alger - Algerie;
25eme Congrès
Poster
0
0 votes.
Vu 35 fois.
Résumé
Introduction

La synoviorthèse à l’yttrium90 (Y90) est un traitement intra-articulaire classique, préconisé au cours des hydarthroses rebelles des genoux d’étiologies diverses. Les études publiées sur la synoviorthèse à l'Y90 comprennent des échantillons restreints de spondylarthropathies ; un suivi maximum de 12 mois est noté avec effet favorable sur la douleur, l’épanchement, la flexion, la tuméfaction, l’appréciation du patient, l’appréciation du médecin, et la qualité de vie selon les cas.
Le but de l'étude est d'évaluer l’effet, jusqu'à 18 mois, de la synoviorthèse à l’Y90 au cours des spondylarthropathies

Patients et méthodes : étude prospective réalisée ente mars 2001 et mai2006
Critères d’inclusion : hydarthrose chronique d'un ou des 2 genoux, rebelle aux infiltrations de corticoïdes chez des patients adultes présentant une spondylarthropathie selon les critères d’Amor ou ESSG et des lésions radiologiques aux stades I, II ou III selon la classification de Steinbrocker.
Les critères d’évaluation sont : la douleur (EVA), le score de l’épanchement (de 0 à 3), la mobilité appréciée par la distance talon-fesse (DTF) en cm, et la circonférence du genou (base de la rotule) Les effets thérapeutiques de l’Y90 à court terme (1 mois, 3 mois), et à et long terme (12 mois, 18 mois) sont appréciés par comparaison des moyennes avant- après injection de 4 mCi d’Y90 (p = 0,05)

Résultats

22 patients (14 hommes /08 femmes) d’âge moyen égal à 31,04±10,75 (18-52) ans, atteints de spondylarthropathies ont bénéficié d’une synoviorthèse à l’Y90 avec 35 genoux traités.
Effet thérapeutiques : Nous avons noté une diminution significative de la douleur, de l’épanchement et de la distance talon fesse à court terme et à long terme (p<0,05) ; une variation significative de la circonférence articulaire n’a pas été notée à court terme et a été notée à 18 mois (p<10-2).

Conclusion

Au cours des spondylarthropathies avec hydarthrose rebelle des genoux, la synoviorthèse à l’yttrium90 est efficace sur la douleur, l’épanchement et la mobilité dés le premier mois et de façon durable jusqu’à 18 mois. Elle a un effet différé sur la circonférence articulaire.

remonter
54
Le poster a été trop consulté dans un laps de temps très court.
Fermer
Recherche
Par mot-clé : cliquez ici…
Congrès

Référence / Texte libre

Auteur

Réalisé par CYIM